Petit Jean d'Angoulême

  • Titre de l'oeuvre : Petit Jean d'Angoulême

PETIT-JEAN D'ANGOULEME
Chantal Crétois - ill. Catherine Lachaud

Castor Poche/Flammarion

Sur son cheval, Gianbatista passe les portes de la ville d'Angoulème. Il a été invité par l'évèque de la ville, pour travailler au chantier de la cathédrale. C'est que Gianbatista est sculpteur, ses mains sont renommées dans toute l'Europe, et il a la tête pleine de rêves de figures de pierre nées de ses mains.
Tout de suite, un jeune garçon, Petit-Jean, l'accueille et le guide. Petit-Jean est le fils que Gianbatista aurait voulu avoir. Et Petit-Jean, lui, n'a plus de parents...
Gianbatista habitera avec Petit-Jean, chez la Thibaude, qui a recueilli l'enfant. Là, il y a Margot, l'adolescente qui sculpte aussi.
Mais il n'y a pas que la matière qui se sculpte, il y a aussi les coeurs... et pas toujours comme on veut. Un jour, sur une place, Margot voit un jeune homme danser et c'est un coup terrible pour Gianbatista, qui a vu les yeux de la jeune fille étinceler. D'abord, il se rend compte qu'il aime Margot passionément. Ensuite, il en veut à ce jeune danseur qui a en lui cet élan que le sculpteur cherche depuis toujours à traduire dans la pierre.
Et Gianbatista veut aussi sculpter cette famille, il essaie d'envoyer les enfants à l'école, pour leur donner plus de chances dans la vie. Mais il se heurte aux habitudes, car ce n'est pas facile de faire changer les habitudes. Y parviendra t-il ? Quel rêve choisira t-il entre tous ceux qui se sont allumés dans son coeur depuis qu'il est arrivé en Charente?
Dominant, toute l'histoire, il y a la profonde amitié du sculpteur et du petit garçon, qui va devenir son fils, puis son apprenti.
Ce livre est agréable à lire. L'auteur rend bien les sentiments et les choix difficiles. Mais il faut avoir lu le résumé pour savoir que ça se passe au XIIème siècle, dommage. Et le texte aurait pû être un peu plus long ou certaines de ses parties un peu plus développées. On ne "voit" pas non plus assez la fameuse lumière du ciel Charentais , pourtant bien connue des peintres, ni l'ambiance angoumoise, juste effleurée. Enfin, j'ai relevé une anomalie amusante qui fait l' objet d'une question au défi lecture. Ces réserves ne doivent pas faire oublier le beau traitement par l'auteur des relations et sentiments. Stéphane
- L'histoire est assez longue et ennuyante au bout d'un moment.
J'ai été obligé de lire ce livre car notre prof de français nous l'a dit mais personnellement je n'ai pas aimé.
C'est un texte parlant de très peu de choses et surtout c'est toujours les mêmes actions qui se déroulent.
Je recommande aux personnes souhaitant le lire de réfléchir à deux fois avant de l'acheter. Laurie, 5eme
-J'ai bien aimé ce livre.
C'est l'histoire d'un sculpteur qui s'appelle Gianbatista qui va à Angoulême. Angoulême est un petit village. Gianbatista va à Angoulême car il va sculpter la cathédrale. Et il va rencontrer un petit garçon. Et ils vont faire une grande aventure. Bref ce livre est bien, mais un peu long. Prenez le.
Caroline
et vous, votre avis sur ce livre?

livres du mois - archives

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh