Un ange passe

Livre - A partir de 11 ans

  • Titre de l'oeuvre : Un ange passe

Un ange passe
Natalie Zimmerman
Demi-lune-Nathan

Parfois, dans les concours, on gagne des ornithorynques en peluches, des dentiers qui marchent ou des ti-shirts qui fondent sur le dos à la première goutte de pluie. Mais dans l'école de Raphaël, Mathurin et Valentine, une affiche présente un concours beaucoup plus intéressant. "DEVENEZ DES ANGES" à GAGNER: SUPERBE VOYAGE AU ROYAUME DES CIEUX!". Bizarrement, cela énerve l'Instituteur, monsieur Séraphin, qui se précipite dans le bureau de la directrice. En tout cas, Raphaël, Mathurin et Valentine ont décidé de le gagner, ce concours. Voyons, comment devenir un ange? Là bas, sur le trottoir, une vieille dame, hop! Ils la prennent par la main et la font traverser. Elle n'avait pas du tout envie de traverser, et elle les traite de petits diables, mais c'est un détail, il faut faire de bonnes actions pour être un ange. Pourtant, est-ce le paradis qui est pavé de bonnes intentions?... Ensuite, chez Raphaël, ils décident de faire le grand ménage pour faire plaisir à sa maman. Quel plaisir! Au bout de deux heures, il y a deux centimètres d'eau dans toute la cuisine! Et maman n'a pas l'air ravie du tout... Le lundi matin, une horde de parents furieux se pressent contre la grille de l'école. Tous les enfants ont faits de terribles bonnes actions, des beaux gestes catastrophiques, des coups de main abominables. Monsieur Séraphin remet de l'ordre et explique qu'on ne devient pas un ange sur concours. Il a l'air d'en connaître beaucoup sur les anges lui, c'est troublant.... La solution serait elle dans le grenier de l'école, la pièce qu'on n'a jamais le droit de visiter? Que fait cette étrange plume là dedans? Et qui pousse la porte de la classe? Ce livre a du charme et les illustrations d'Éric Héliot lui donnent une touche moderne, dans le style de Dupuy et Berbérian (voir "le journal d'Henriette", tous les mois dans "Je bouquine"). Je l'ai choisi parce que je pense qu'il peut provoquer un débat. Quelques critiques: certaines expressions sonnent et font trop "livre pour enfants tout mignons tout roses" ("Scrogneugneu à roulettes", bof), on ne sait le prénom du narrateur qu'à la 4ème page de l'histoire, et encore, rien n'indique clairement que c'est lui. Les transitions sont trop brusques entre les scènes. La fin est moyenne et un peu trop morale, dans le sens "cucul" du terme.
En classe: des thèmes de débats. Les meilleurs sont ceux que vous trouverez vous-mêmes, ensemble. Y a t-il un "autre côté", un "au delà" ? Quelle différence y a t-il entre "faire le bien", "faire du bien" et "faire bien"? Pourquoi est-ce que parfois, en voulant aider, on fait plutôt pire que mieux? Peut on être quelqu'un de bien même si on a beaucoup de défauts?

 

Et vous? Voudriez vous être des anges?

livres du mois - archives

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh