Photo Beat de Boul

Beat de Boul

Beat De Boul était un collectif de rappeurs issus des alentours de Boulogne-Billancourt et également un label, créés par les Sages Poètes de la Rue dans les années 1990. À l'origine le nom était Beat De Boulogne.

Le Beat de Boul était au départ la connexion des rappeurs des alentours du Pont-de-Sèvres, l'ensemble est constitué notamment des Sages Po', Lim, Lunatic ou Sir Doum's. L'histoire du collectif a commencé réellement lors de la proposition des Sages Po' de former une union d'MCs nommé Beat de Boulogne. En 1995, Zoxea (dit "la tortue" en raison de son apparence reptilienne) produit le premier album de Lunatic, Sortis de l'ombre, qui ne verra jamais le jour pour des raisons obscures mais qui n'avaient rien d'artistiques. Ils quittent le collectif pour rejoindre Time Bomb. En 1997, le premier EP, Dans la Sono arrive dans les bacs. Y apparaissent la Mo'vez Lang, Sir Doum's, ou encore Malekal Morte. L'album entièrement produit par les Sages Po' est créé afin de mettre en valeurs leur entourage.

Nysay ayant rejoint les rangs de l'écurie des Hauts-de-Seine, une diversité musicale est encore d'actualité lors de la sortie du second EP, Dans la Ville. Le groupe formé d'Exs et Salif n'a jamais fait partie du collectif ou fut signé sur le label. Ils ont juste posé leur morceau C'est la guerre. Ils ont expliqué que les Sages Poètes de la Rue avaient vraiment servi de précurseur pour les actuels rappeurs du Pont-de-Sèvres : s'ils avaient joué au foot, tout le monde se serait mis à jouer au foot a précisé Exs.

Le début de la fin commence et le collectif se séparera pour des raisons de contrat mettant un terme aux relations entre les Sages Poètes de la Rue et la Mo'vez Lang. Quelques années plus tard, les Lunatics font de même conduisant à la fin de l'unité ayant vu le jour 10 ans auparavant. Malgré le fait que Booba ait qualifié cette période comme ayant été la meilleure de leur carrière.

Afin de continuer l'aventure, le troisième volet du Beat De Boul sort début 2007 et verra naître une polémique au sujet du morceau Pierre Tombale, sur lequel Zoxea ne prononce pas le nom du rappeur visé. Sort également sur ce projet, un morceau qui a dû faire frissonner les supporters des Sages Po' de la première heure, qui se nomme 60 Piges où Zoxea réaffirme son amour pour sa musique, qu'il avait dévoilé dans Rap, Musique Que J'aime dans son premier album solo.

Annonces Google
0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh