IMAGE PUBLIC MUSIQUE

Rock - b -

LE ROCK deAà Z les indispensables!

Viens écouter les meilleurs morceaux rock sur la radio d'ados: http://musique.ados.fr/pop-rock/

B

BEATLES BLOONDHOUND GANG

Si, si, vous connaissez sûrement. Vous avez à coup sûr déjà entendu quelqu'un répeter invariablement "The roof, the roof is on fire", le refrain de la chanson "Fire Water Burn", qui a fait connaître le groupe.

Originaires d'horizons très divers, les membres du Bloodhound Gang ont pour point commun de ne pas se prendre au sérieux. L'objectif du groupe est avant tout de délirer un maximum sur les filles, le music business, la bière et la vie en général. On obtient un rock rapide, agréable, teinté de pop, de metal, de rap et de techno ! Ces influences sont toujours utilisées dans une ambiance de délire intégral.

Personne dans le groupe, à commencer par le chanteur Jimmy Pop Ali, ne se prend au sérieux, ils s'étonnent même d'être qualifiés de musiciens. Et pourtant, leur talent est indéniable. Ca nous change de tous ces metalleux dépressifs ou perpétuellement énervés qui se lamentent sans cesse sur la mort du rock. Bloodhound Gang ne se prend pas la tête et va de l'avant, sans hésiter à utiliser des scratches hip hop (le groupe comporte un DJ), et des samples d'âne, pendant que Jimmy imite le Chimpanzé !

Meilleur Album : One Fierce Beer Coaster

 

BODY COUNT

Quand Ice-T, l'un des plus célèbres rappeurs de la "West Coast", à l'origine du gangsta rap, décide de s'attaquer au rock, on obtient Body Count : un excellent groupe de fusion, qui a apporté au phrasé rap la force des guitares.

Le résultat, qui sort en 92 sous la forme d'un premier album, "Cop Killer", est impressionant et novateur. Le rap y gagne en force de frappe et en mélodie (magnifiques solos de guitare et de batterie), le rock acquiert le groove et un nouveau moyen d'expression vocale.

En plus de cela, le gang prouve, avec un réel talent et un sens de l'humour noir et dévastateur, que ce groupe de 5 noirs peut faire du hard rock beaucoup mieux que bien des blancs : "Don't you know rock is just for whites ? Don't you know the rules ? Those niggas are too hard core, this shit ain't cool !" Les textes sont volontairements excessifs, et proches des thèmes abordés dans le hip hop : culte de l'égo, violence urbaine, insultes constantes, sexe, et surtout dénonciation du racisme et des bavures policières.

"Cop Killer" va si loin que l'album sera interdit, puis autorisé sous forme censurée, "Body Count". On est à l'époque du "Fuck Tha Police" des Niggers With Attitude et des émeutes de South Central (Los Angeles 1992).

L'album suivant, "Born Dead", est beaucoup plus sombre. L'humour, les solos et la rapidité des compos ont disparu. C'est une approche différente, puissante et macabre, du même problème : Ice T scande dans la formidable chanson titre : "Born Black, BORN DEAD".

Le troisième album, "Violent Demise : The Last Days", retrouve la vitesse et l'humour du 1er album, en conservant le côté heavy du 2eme. Ice parle de sexe continuellement, balance des chapelets d'injures, se met dans la peau d'un condamné à la chaise électrique et vante comme toujours les mérites de son posse (BC, of course !).

Violent Demise prouve à ceux qui en doutaient que BC, c'est du solide, la réunion du rap le plus hardcore et du gros son metal. Il suffit d'écouter un seul fois "My Way" pour comprendre...

Meilleur Album : "Body Count", ou la version non censurée, "Cop Killer" si vous arrivez à la trouver...

BUSH

Ce groupe anglais a été vivement critiqué, souvent qualifié de (pâle) copie de Nirvana. C'est vrai que la voix de Gavin Rossdale est assez proche de celle de Kurt Cobain, et que les points communs entre les deux groupes sont nombreux. Mais Bush ne peut se résumer à être un Nirvana de seconde zone. Ils se sont servis de cette ressemblance, mais pour faire passer leur message à eux.

Leur musique est assez profonde, souvent très triste, mais également d'une grande beauté. C'est une sorte d'introspection. On sent un certain spleen tout au long de leurs chansons, et même une déprime certaine dans leur second album, qui est une véritable usine-à-singles.

Leurs compos sont simples, parfois acoustiques, tour à tour plaintives ou déversant un éclair de guitares saturées.

Un groupe qui mérite le détour, à écouter le soir de préférence....

Meilleur album : Razorblade Suitcase

Annonces Google
0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh