Image public musique

Rock - p -

LE ROCKdeAà Z les indispensables!

Viens écouter les meilleurs morceaux rock sur la radio d'ados: http://musique.ados.fr/pop-rock/

P

PAUL PERSONNE

Un des plus grand rocker est sans doute Paul Personne. Ce guitariste français a commencé à se faire connaitre par son single "Le bourdon" qui plaît au jeune public.

Il sort alors son premier album "Rêve sidéral d'un naïf idéal", et ce fut alors la révélation.

À peine un mois après la sortie de cet album, il devient disque d'or.

Artiste modeste, il reste indifférent au succès. En effet je le cite: "Moi, mon but c'est de faire de la musique, pas d'être au sommet des ventes...".

[pic_2] Il multiplie les concerts qui affichent tous complets. Puis il sort son deuxième album, "Instantanés" de 15 titres, avec des tubes comme "Encore à l'essai" ou "Plus loin d'ici".

Il est à l'apogée de sa carrière, il va même jusqu'à faire une tournée mondiale.

Enchaînant les chansons, il sort un troisième album "Route 97" qui est un double cd. On y retrouve ses plus grand succès plus quelques chansons inédites. (1997)

Pennywise

Au moins, avec Pennywise, pas de doute : il suffit d'écouter une seule chanson pour se faire une idée du groupe. C'est du punk rock sans compromis, pas très original, mais tellement jouissif !

On met un CD de Pennywise (peu importe lequel) et on est sûr que toutes les chansons sont bonnes et très rapides. Les musiciens sont très bons, qu'il s'agisse du guitariste (Fletcher), du bassiste (Randy, Matthew Thirsk étant décédé) ou du batteur (Byron), essayez un peu de les défier au niveau de la vitesse !

Personnellement, je n'aime pas particulièrement la voix de Jim, assez impersonnelle, mais ça n'engage que moi... Reste que tout est si carré et en même temps mélodique que passer à côté de ce groupe serait vraiment dommage. C'est le genre de musique idéale pour le skate ou le roller.

Un petit coup de déprime ? Une chanson de Pennywise et l'auditeur est prêt à défier Mike Tyson en combat singulier (Fletcher décline toute responsabilité sur les conséquences).

On sent nettement les riffs tranchants de la guitare et le martèlement continu de la batterie, et cependant Pennywise ne dérive jamais vers le hardcore dur (straight edge) ni vers le metal, pour privilégier le plaisir d'écoute à l'escalade de puissance.

Ajoutez à cela des paroles revendicatives (politique, social...) et une volonté de fer employée à rester sur le label indépendant Epitaph, à conserver l'éthique punk rock : dans tous les domaines, Pennywise mérite le respect et l'estime.

Meilleur album : Full Circle, mais ils sont tous bons !

Annonces Google
0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh