Les cahiers de vacances : pour ou contre ?

Les cahiers de vacances : pour ou contre ?

Les grandes vacances d'été arrivent et avec elles, comme chaque année, revient l'éternel débat des fameux cahiers de vacances. Faut-il oui ou non faire travailler nos enfants pendant les vacances ? On fait le point avec Momes !

Mais qui a eu l'impertinence, un jour d'inventer les cahiers de vacances ? Le coupable, c'est lui : Roger Magnard, représentant en papeterie, qui a créé ce cahier d'un genre nouveau. Ce sont d'ailleurs ces enfants, Louis et Elizabeth, qui en sont devenus les héros, "Loulou et Babette" ! Il faut reconnaître que le monsieur tenait là un très bon concept. Aujourd'hui il se vend 4 millions d'exemplaires par an !

POUR

Pour beaucoup de parents, les vacances sont synonymes de révisions et de remise à niveau. Les deux longs mois de vacances entre la fin de l'année scolaire et la rentrée suivante sont souvent source d'angoisse ! Et si ma chère petit tête blonde oubliait tout ce qu'il avait appris pendant l'année ? Et les éditeurs l'ont bien compris : dès le mois de juin, les rayons des magasins fleurissent de cahiers de vacances. Le choix est vaste ! Il y en a pour tous les niveaux de la primaire au collège.

Beaucoup de professeurs le disent, ce temps charnière entre deux années peut être l'occasion, sinon de rattraper le retard de l'élève, au moins de consolider les bases et les acquis. Étudier dans un environnement différent de l'école, avec d'autres personnes (les parents ou des professeurs particuliers) peut être bénéfique à l'enfant pour remonter un niveau un peu faible dans une ou plusieurs matières.

CONTRE

Mais est-ce qu'il n'y a pas une contraction dans ces fameux "devoirs de vacances" ? Après tout, les vacances sont bien faites pour se reposer, non ? Le temps des vacances est un temps de repos nécessaire aux enfants. Ils ont besoin de changer de rythme, de s'aérer, de se détendre et s'ébrouer dans l'herbe ! Et surtout les vacances, on les attends toute l'année. C'est la récompense après tous ces efforts. Si ce temps de repos n'est pas respecté, c'est comme si l'année scolaire est ininterrompue. Quelle horreur !

Pour les bons élèves, ces devoirs sont bien souvent superflus, ils retrouveront à la rentrée leurs acquis pour débuter une nouvelle année. Pour les élèves en difficultés, les cahiers de vacances peuvent devenir une source de stress lorsque les parents jouent aux professeurs. L'enfant est ainsi mis sous pression et le temps de révision devient une véritable corvée ! D'ailleurs, on le sait bien, s'acharner à faire travailler son enfant, surtout pendant ses vacances, est contreproductif.

L'avis de Momes

Les cahiers de vacances, on dit oui mais pas n'importe comment. Le mieux est de laisser l'enfant se reposer en juillet et d'attaquer les devoirs de vacances en août, à raison de 30min à 1 heure par jour. Ensuite, il est important de pas forcer l'enfant à faire ses devoirs sinon il les verra comme une punition.

De plus en plus de jeux vidéos éducatifs ou de cahiers de vacances numériques sortent sur consoles portables. De quoi révolutionner l'éternel passeport imprimé ! Idem pour les applis sur tablettes, de plus en plus nombreuses. Ça change et les enfants n'auront même pas l'impression de travailler sur leur console préférée.

N'oubliez pas qu'un enfant apprend tout le temps ! Profitez des vacances pour apprendre autrement : on révise l'Histoire en visitant un château, on fait de la géographie en observant les champs de colza et les marées, et les escargots sont de parfaits sujets de sciences nat' !

Et bien sûr retrouvez sur Momes plein de jeux et activités pour apprendre en s'amusant pendant les vacances.

Annonces Google
0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh