origine de thanksgiving

Que fête-t-on le jour de Thanksgiving ?

La fête de Thanksgiving est une vraie institution aux États-Unis, mais que fête-t-on au juste ce jour-là ? Origine, menu, traditions... découvrez tout ce qu’il faut savoir sur cette célèbre fête américaine.

Comment la fête de Thanksgiving est-elle née ?

En 1620, des colons britanniques, embarqués à bord du Mayflower, accostent à Plymouth dans l'actuel Massachusetts. Beaucoup sont morts de maladie pendant le voyage. Alors, à leur arrivée, les pèlerins qui ont survécu remercient Dieu de leur avoir sauvé la vie. Ils sont aussi reconnaissants auprès des autochtones amérindiens. Car, plusieurs d'entre eux leur ont apporté de la nourriture et leur appris à cultiver du maïs, à pécher et à chasser.

L'an d'après, les pèlerins (considérés aujourd'hui comme les fondateurs de l'Amérique) invitent les Amérindiens à partager leur repas. Trois jours "d'action de grâce" sont organisés, ce qu'on peut traduire par "Thanksgiving". Au fil des ans, la fête se répand à travers tout le pays. En 1789, George Washington, président des États-Unis, transforme officiellement cette tradition en fête nationale. Puis, Abraham Lincoln, l'un de ses successeurs, fixe sa date au dernier jeudi du mois de novembre. En 1941, la journée devient désormais un jour férié aux États-Unis.

Quel est le menu pour Thanksgiving ?

Dans l'esprit des Américains, Thanksgiving est indissociable de la dinde ! Ce n'est pas pour rien qu'on appelle ce jour de novembre "Turkey Day", le "jour de la dinde". C'est le plat qu'avaient apporté les Amérindiens lors du premier Thanksgiving, en 1621. La tradition est restée. La viande, farcie et rôtie au four, est accompagnée généralement de sauce à la canneberge, d'une purée de pommes de terre ou de patates douces. Mais, il y a un autre incontournable ce jour-là : la tarte au potiron ( "pumpkin pie"). Pour les Américains, Thanksgiving est une fête aussi importante que Noël. Alors, pas question de la rater ! Certains font parfois des centaines de kilomètres pour se retrouver en famille ou entre amis.

le repas traditionnel de Thanksgiving

Des festivités ont-elles lieu à cette occasion ?

Oui. D'immenses parades ont lieu dans les villes américaines. Organisée par la chaîne de magasins Macy's, celle de New York est la plus célèbre, mais aussi la plus impressionnante. Des énormes structures gonflables à l'effigie de personnalités ou de héros de dessins animés traversent la cœur de la Grosse Pomme pendant trois heures, au son des fanfares. Le spectacle, suivi par des millions de spectateurs dans les rues, est même retransmis en direct sur une grande chaîne de télévision nationale. Le lendemain de Thanksgiving n’est autre que le fameux "Black Friday", soit le "vendredi noir". Les magasins prévoient alors de grosses soldes. A cette période, de nombreuses associations appellent aussi à la générosité et distribuent des repas aux SDF.

Parade de Thanksgiving à New York

Quelle drôle de tradition s'est imposée à la Maison-Blanche ?

Depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale, la Fédération nationale des éleveurs de dindes offrait une dinde au président pour Thanksgiving. Mais, l'animal a aujourd'hui plus de chance qu'auparavant. En effet, une tradition un peu loufoque s'est imposée en 1989 : le sauvetage in extremis du volatile ! La veille de Thanksgiving, devant un parterre de journaliste, le président des États-Unis gracie la dinde. L'heureuse élue ne finit pas sur sa table du président ! Non, elle est censée partir couler des jours heureux et mourir de mort naturelle à la campagne. Une drôle de coutume initiée par Georges Bush père.

Donald Trump et une dinde devant la Maison-Blanche

Illustrations :

Illustration montrant un pèlerin et un Amérindien © Freepik

Repas de Thanksgiving en famille © Freepik

Parade de Thanksgiving à New York © Flickr

Donald Trump, son épouse et une dinde devant la Maison-Blanche © Flickr


© Copyright Freepik