L'Amazonie: destruction et disparition


par Pink Soda

Chaque jour à chaque moment, notre écosystème dépérit, plus de 29 hectares de forêt tropicale, brûlés et ce en grande partie à cause de l'exploitation agricole abusive...
Les végétaux et animaux qui la peuplent menacent de disparaître à jamais. Que faire?

Comment détruisons-nous les forêts tropicales ?
Jusqu'au milieu du 20ième siècle, la destruction des forêts s'est surtout concentrée dans les régions tempérées. Depuis une trentaine d'années, c'est au tour des tropiques de subir des destructions massives. Aussi les paysans brûlent les forêts pour ensuite pouvoir cultiver dans de la terre plus fertile. Cette technique est nommée: brûlis.

Quelle superficie de l'Amazonie est détruite ?
Au Brésil, la destruction de la forêt amazonienne a fortement diminué de 1988 à 1991, passant de 20.400 km” de forêts détruites par an à 11.100 km”. Mais depuis 1994 elle repart à la hausse, passant à 14.900 km”. La baisse de 1988 n'était pas due à un changement politique mais à l'économie brésilienne très basse. Mais plusieurs éleveurs de bovins sont venus empirer la situation, ils représentent à présent un tiers du déboisement et les deux autres sont attribués aux grandes exploitations agricoles. Quant à la technique du brûlis des paysans elle représente plus de 10 millions d'hectares de forêts détruites par an. Tout compilé une forêt d'une superficie de plus d'un milliard d'hectares pourrait disparaître.

Quelles sont les principales causes de cette déforestation massive ?
Les causes de déforestation sont néanmoins multiples : culture sur brûlis; élevage de bétail; exploitation forestière; développement agricole... Mais l'expansion démocratique, le développement industriel, les difficultés économiques, le déséquilibre du commerce sud-américain sont eux aussi des facteurs de destruction des forêts tropicales

Est-ce qu'il y a des projets et des mesures qui ont été prises pour diminuer la destruction de l'Amazonie ?
Des politiques et une meilleure gestion avisées, mais avant tout une plus grande prise de conscience, devraient permettre non seulement de préserver les dernières forêts tropicales amazoniennes mais aussi d'en faire des sources de revenus intéressantes et durables pour les populations qui y vivent. En ce qui concerne les grandes entreprises qui élèvent des bovins (Mac Donalds et autres fast food) des limites ont été fixées. Malheureusement il nous restent beaucoup à faire pour être assurer que L'Amazonie ne disparaîtra pas, mais continuons de nous acharner sur l'une de nos ressources les plus vitales.

Qu'arrivera-t-il à l'Amazonie ?
Selon les écologistes le déboisement est loin de cesser. Il faudrait des décennies pour qu'une forêt comme l'Amazonie puisse repousser. Mais la forêt originale avec toutes ses essences ne repoussera jamais car l'écologie est bouleversée et ce à jamais. Et le pire on prévoit que pour encore au moins une génération la forêt va subir un taux encore plus accéléré de déforestation.

Donc l'Amazonie n'a aucune chance de subsister ?
Quand même, la situation est très critique mais des Instituts mettent sur pied des recherches très intéressantes qui pourront aider à enrayer cette destruction. L'Institut de recherche internationale agricole aide et subventionne les paysans pour qu'ils plantent de nouveaux types d'arbres tropicaux plus productifs. Aussi il dresse une liste d'essence d'arbres tropicaux dont les fruits, les feuilles, la résine ou les fibres peuvent être exploités par les paysans et leur fournir des revenus.

La situation est-elle aussi catastrophique ailleurs ?
Presque partout où il y a des forêts tropicales la situation est alertante.
Toutes les minutes dans le monde, 29 hectares de forêt tropicale disparaît. Ailleurs qu'en Amazonie ce sont surtout les pauvres paysans qui déboisent les forêts, ils recherchent du bois pour le feu et des terres pourtant inaptes à la culture.

Selon les écologistes et spécialistes, il n'y a plus de miracle pour sauver ces forêts. Il existe des solutions aux problèmes du déboisement en Amazonie et ailleurs mais il faudrait qu'une véritable volonté politique soit là pour qu'elles s'enclenchent.
Ainsi les poumons de la terre pourraient vraiment disparaître à jamais.
De plus la moindre perturbation de cet équilibre écologique peut cependant être fatale à ce système, pour la survie des espèces. Donc même si la forêt n'est pas détruite au complet les végétaux et animaux qui y vivent pourraient disparaître et on compte ainsi que plus de 40 espèces disparaissent chaque jour en Amazonie seulement.




©1995-2005