Toutes les comptines sur le temps

Maudit sois-tu

Maudit sois-tu carillonneur
Que Dieu créa pour mon malheur
Dès le point du jour à la cloche il s'accroche
Et le soir encore carillonne plus fort
Quand sonnera-t-on la mort du sonneur ?

À l'école nous avons apris une autre version qui se chante en canon, comme suit:

Maudit sois-tu carillonneur
Toi qui naquis pour mon malheur
Dès le point du jour à la cloche il s'accroche
Et le soir encore carillonne plus fort
Quand sonnera-t-on la mort du sonneur ?
Quand sonnera-t-on la mort du sonneur ?

(valoche)

[version imprimable]