LANGUE ORALE

 

Quelques thèmes pour improviser une scène en classe ou entre amis


  1. scènes de vie d'élève:
    - pour 2 personnages: dans la classe, lors d'un examen ou d'une interro, un élève s'endort. Son voisin tente discrètement de le réveiller et de le maintenir éveillé durant l'interro (le tout en chuchotant!!)
    - pour 3 personnages: dans la classe deux élèves médiocres préparent ensemble un exposé lorsqu'arrive le "monsieur je-sais-tout-premier-de-la-classe" qui propose de les aider (le tout en parlant haut et fort!!)
    - pour 4 personnages: dans la cour quatre élèves trouvent un porte-feuille par terre; après l'avoir ouvert ils constatent qu'il est vide. L'un propose de le remettre par terre, le second de le jeter dans une poubelle après avoir effacé leurs empreintes, le troisième de le garder pour essayer de l'échanger contre quelque chose et le quatrième de l'apporter au surveillant (tons désinvolte, inquiet, vantard, docte)
  2. scènes de vie courante:
    - pour 2 personnages: dans la rue un personnage renverse un sac qui contenait, comme par hasard, un lot de balles de ping-pong. Un passant lui vient en aide pour les ramasser et lorsque tout est ramassé le premier personnage, constatant qu'il lui manque une balle, accuse le passant de l'avoir subtilisée. (le ton monte au fur et à mesure, de l'amabilité jusqu'aux cris!!)
    - pour 3 personnages: dans l'autobus (ou tram, train, métro) deux amis voyagent, lorsque prend place à côté d'eux un troisième personnage. Ce dernier commence à singer les mimiques des deux autres (lorsque le premier toussote, il toussote; lorsque le deuxième regarde sa montre, il regarde sa montre, etc). Les deux amis font mine de croire à de simples coincidences tout en cherchant un moyen de pièger le "mime". (silence et selon le ton adopté le "mimeur" imite et copie celui des "amis")
    - pour plus de 3 personnages: un camelot présente un objet et en vante les qualités. Les badauds s'attroupent. Parmi eux un vieux détracteur, une jeune fervente partisane, un "scientifique", etc. Chacun trouve qui une question qui un reproche qui un compliment à faire à propos de l'objet. Un seul l'achètera; lequel?!! (voix forte du camelot, ton ronchon, enthousiaste voix plutôt aiguë, ton doctoral, etc.)
  3. scènes de la vie publique:
    - pour deux personnages: un jeune journaliste interroge une vedette (sports, cinéma, etc). Tout se passe bien jusqu'à la question fatale qui contrarie la vedette. Le journaliste arrivera-t-il à rattraper la gaffe?!! (ton neutre puis bafouillant, ton charmeur puis dédaigneux)
    - pour trois personnages: à la télévision deux candidats s'affrontent (jeu ou politique). Tout se passe bien jusqu'à ce que le meneur de jeu prenne partie, volontairement ou involontairement, pour l'un des deux. (ton neutre, et hausse progressive du ton)
  4. Sur une idée de Pete Jones, Head of Modern Langage, Donevan Collegiate, Oshawa: "You be the judge! A series of cooperative learning activities based on three fairy tales".

    * à partir de l'histoire du Chaperon Rouge: (pour au moins 4 personnages) devant le tribunal (ou un juge unique) la mère, le chaperon rouge et le bûcheron doivent s'expliquer. Exemples de questions posées par le juge :
    ----- à la mère: pourquoi votre fille a-t-elle rendu visite à sa grand-mère? Pourquoi ne l'avez-vous pas accompagnée? Quels conseils lui avez vous donné avant son départ? Qu'y avait-il dans le panier de votre fille? Ne vous êtes vous pas inquiétée de ne pas la voir rapidement revenir? Que lui avez-vous dit lorsqu'elle est rentrée?
    ----- au petit chaperon rouge: pourquoi avez-vous accepté de traverser toute seule la forêt? N'aviez-vous pas peur? L'aviez-vous déjà fait auparavant? Pourquoi êtiez-vous vêtue de rouge? Avez-vous remarqué quelque chose de bizarre pendant le trajet? Et chez votre grand-mère? Qu'avez-vous fait lorsque vous vous êtes aperçu de la supercherie? Comment avez-vous réagi lors de l'intervention du bûcheron? N'avez-vous pas eu peur de toute cette violence? Quels conseils donneriez-vous à un jeune dans la même situation?
    ------ au bûcheron: que faisiez-vous dans la forêt? Comment saviez-vous que quelque chose n'allait pas dans la maison? Pourquoi êtes-vous entré dans cette maison? Aviez-vous l'habitude d'y aller? Avez-vous essayé de parler au loup pour entendre sa version des faits? Pourquoi l'avez-vous tué? C'est la première fois que vous tuez un animal? Éprouvez-vous des remords? Etes-vous retourné voir le petit chaperon rouge depuis? sa grand mère? sa mère? Cette aventure a-t-elle changé quelque chose dans votre vie?

  5. Sur une idée de Pete Jones, Head of Modern Langage, Donevan Collegiate, Oshawa: "You be the judge! A series of cooperative learning activities based on three fairy tales".

    *à partir de l'histoire de Boucle d'or (pour au moins 5 personnages) : devant un tribunal (ou un juge unique) Boucle d'or, Papa ours, Maman ours et Petit ours s'expliquent.
    ---- Boucle d'or : Reconnaissez-vous vous êtes rendue dans la maison des trois ours en leur absence? Vos parents étaient-il au courant? Comment êtes vous entrée dans la maison? En mangeant la soupe, avez-vous pensé que vous priviez un enfant de son repas? Pourquoi vous êtes-vous assise sur la petite chaise? N'aviez-vous pas conscience que votre poids risquait de la faire céder? Etes-vous prête à rembourser la chaise? Avez-vous l'habitude de dormir après avoir mangé? Avez-vous présenté des excuses à la famille ours depuis? Comment pensez-vous pouvoir réparer le mal que vous avez fait?
    ---- Petit ours: Avez-vous des frères ou des soeurs? Aimez-vous la soupe que vous prépare votre mère? Comment pouvez-vous affirmer que c'est bien Boucle d'or qui a cassé votre chaise? Quelle a été votre réaction en voyant Boucle d'or sur votre lit? Votre attitude vis-à-vis des humains est-elle différente depuis cet incident? Quelle leçon tirez-vous de cette expérience?
    ---- Maman ours: Avez-vous l'habitude de sortir de chez vous sans fermer la porte à clé? Pourquoi n'avez-vous pas attendu que la soupe refroidisse en regardant la télévision ou en lisant un livre? En rentrant avez-vous vous même constaté des dégâts dans la maison? Petit ours n'a-t-il pas réagi de manière excessive en voyant qu'on avait touché à ses affaires? N'est-il pas sujet aux caprices? N'avez-vous pas pensé qu'il avait lui-même avalé sa soupe et cassé sa chaise pour en reporter ensuite la responsabilité sur Boucle d'or? Comment pouvez-vous affirmer que Boucle d'or est coupable de ces dommages? Quelle leçon tirez-vous de cette expérience?
    ---- Papa ours: On rapporte que vous étiez sorti de chez vous sans brancher le système d'alarme, est-ce dans vos habitudes? Etes-vous bien intégré dans la société actuelle? Etes-vous au courant du taux de criminalité de votre ville? Avez-vous téléphoné à la police en voyant que quelqu'un avait pénétré chez vous? Pourquoi? Quel emploi exercez vous actuellement? Quelle a été votre réaction en trouvant Boucle d'or sur le lit de votre fils? Avez-vous tenté de la rattraper lorsqu'elle s'est enfuie? Pourquoi? Qu'attendez-vous de la justice aujourd'hui?


©1995-2005 momes.net