DÉBATS EN COURS

Vos avis au sujet de l'homosexualité
sujet de débat proposé par Émilie, 15 ans, le 03/05/01, modifié le 10/09/01

VOUS AVEZ MOINS DE 18 ANS?
PARTICIPEZ AU DÉBAT - ENVOYEZ VOTRE AVIS

merci de préciser votre prénom et votre pays

  1. Bonjour, Je m'appelle Yasmin... je ne suis pas homosexuel, mais je pense que l'amour est l'amour et ça ne se contrôle pas.

  2. Moi je suis Yacine j'ai 13 ans et je suis bi, je pense que je vais arrêter d'aimer les filles quand je serais plus grand car je pense que ce n'est que du flirt!
    Je trouve qu'une fille c'est très beau et un garçon aussi.
    Moi je ne compte surtout pas le dire à ma famille surtout pas à mon père, et non plus à mes amis car je vis dans un milieu où l'homosexualité n'est pas très acceptée, enfin où leur esprit n'est pas très developpé et ils ne se posent pas beaucoup de questions. J'ai peut-être un ami à qui je pourrais le dire mais je ne pense pas que je lui dirai.
    Lorsque je serai au lycée je pense que j'aurai des relations avec un garçon et que je le dirai à certains de mes amis car là les gens seront plus matures mentalement et car j'irai dans un lycée pour "intellos" à Paris où certaines personnes sont plus matures que d'autres. Je ne dis surtout pas que les gens en banlieue sont bêtes etc., car à Paris il y en a un paquet aussi, mais juste que le milieu social n'est pas aussi élevé que à Paris. Et souvent les homosexuels sont toussssss je dis bien tousssssss plus ouverts d'esprit que certains hétéros homophobes et même que tous les hétéros car ils acceptent tout le monde mais il y a aussi des hétéros qui sont comme ça bien sûr.
    Salut
    Yacine, 13 ans, Paris, France

  3. Moi je ne suis pas homosexuelle, mais cela ne me dérange pas du tout que certains soient homos. L'amour c'est l'amour, et ça ne se contrôle pas! Puis quand je vois à la télé qu'ils font tout un scandale parce que des homos se sont mariés alors qu'ils n'en font pas autant pour les milliers de personnes qui meurent, je trouve que c'est gonflé!

  4. À 100% tolérante si ça vous dérange ne pensez pas à ce qu'ils font au pieu!!!

  5. Bonjour, Tout récement, j'ai fait le choix de refuser tout catégorisation liée à mon orientation sexuelle (pour la majorité... on pourrait dire que je suis bi-sexuelle). Je n'ai jamais eu de relations avec une fille ... mais je ne vois pas pourquoi ça ne pourrait pas arriver. J'ai énormement d'amis qui ont eut des relations sexuelles et des relations amoureuses avec des gens du même sexe qu'eux. Oui c'est normal. À ceux qui disent que ce n'est pas "normal" et qu'une relation de couple devrait pouvoir mener à la "création" d'un petit être et bien, je réponds qu'ils ont tort. Combien d'hétéros se mettent-ils en couple dans le but de procréer... pas tant que ça... et qu'est ce qu'on fait de tous ceux qui pour des raisons physiques (maladies, stérilité) ne pourront pas avoir d'enfant??? En anglais on dit : "love sees no gendre": l'amour ne voit pas de sexe. Selon moi, on peut tomber en amour avec une personne du même sexe ou non; c'est une question d'éducation et d'ouverture d'esprit. D'ailleurs quand on y pense beaucoup de mec trouvent ça très érotique et sensuelle quand deux filles s'embrassent. Alors que les filles ne trouvent pas ça particulièrement excitant quand deux gars s'embrassent, vrai?
    Tout ça c'est relatif à la perception qu'on a des choses. Voilà!
    Pascale, 18 ans, Québec

  6. En fait je pense être bisexuelle. J'en ai parlé à mes amis, et je penserai qu'il y aurait des sous-entendus et pas du tout ils m'ont tres bien comprise. Ca m'a fait super plaisir. Et maintenant on en parle tranquillement.....
    Les homo, les bi sont des gens comme les autres et c'est dégu[...] de les prendre pour je ne sais quoi...
    So, 15 ans

  7. Moi je suis hetero et je n'ai vraiment aucun problème avec les homo ou les bi ils sont comme c'eset leur nature et il n'y a rien de mal là dedans c'est vrai si depuis le début les femmes sortaient avec des femmes et les homme sortaient avec les hommes on trouverait les heteros différents c'est une question d'habitude.
    C'est comme pour les noirs ils sont différents mais ce n'est pas une raison de les chasser ou des les éviter comme la peste, être homo c'est pas avoir une maladie c'est pas contagieux et si vraiment ça vous dérange ben laissez les tranquilles et parler pas avec eux mais commençaient pas à les insulter et à les rabaisser ils sont comme nous en tout point si ça se trouve vous êtes amis avec un homo ou un bi et vous ne le savez même pas.
    Si il y avait une foule de gens et qu'on vous demandait de retrouver les homo et les bi vous ne sauriez pas le faire.
    Enfin on est comme on est et une différence pareille ne dérange pas
    Tatiana 14 ans Liége

  8. Moi je suis homosexuelle, je me suis forcée à sortir avec des mec et je l'ai très mal vécu.
    Maintenant j'ai 15 ans et je me suis mise avec une fille de mon collège et je me sens beaucoup mieux
    Je voudrais dire aux homophobes que nous somme des personnes comme les autres et que nous avons des sentiments!!!!
    Pour le moment je l'ai dit à personne de ma famille parce qu'ils sont homophobes.
    Je soutiens tous les gays et les lesbiennes de France bon courage!!!!!!
    Une lesbienne de France

  9. moi ki est une mec 2 meuf me derange pa mais 2 mec c des taré de le vie et c degelas!!!!!!!!

  10. Salut. Moi je suis bi et malheureusement mon ex-copine n'a jamais réussi à me faire confiance parce que je n'étais "que" bi. Elle imaginait que dès que je le pourrais, je me taperais le premier gars qui passe ..." ça te manquera un jour où l'autre", alors que j'étais folle d'elle!
    J'ai constaté que c'était une pensée assez générale parmi les lesbiennes. J'ai donc presque envie d'être contre les lesbiennes - intolérantes vis-à-vis des pauvres petites bi qui, elles non plus, n'ont pas choisi d'être ce qu'elles sont.
    Enfin, sinon soyons tous tolérants et surtout, assumons ce que nous sommes. Vivons des choses différentes .. la vie est si courte :)))
    Isa, 22ans, bxl

  11. Je n'ai franchement pas eu le temps de lire tous vos messages mais y'en a un qui m'a franchement fait bloquer, ça disait "l'amour le vrai ça produit 1 petit amour", en gros que comme les homos peuvent pas faire de gosses, leur amour n'est en fait que rien du tout pour cette personne.... J'me demande comment les gens peuvent être aussi c... et j'aimerais qu'ils se retrouvent au moins 1 journée dans la peau de quelqu'un qu'ils pensent différents pour constater que l'amour unisexe existe..... et qu'il est bien réél....
    Le fait d'être homo c'est pas 1 choix, on est comme on est, si on l'est c'est que ça devait se passer.... La société en général fait tout pour que les homos soient vus comme différents, depuis tout petit certains se font rabacher que les gays ou lesbiennes c'est sale dégu..., mais non ce n'est que simplement une attirance qui peut te faire décoller à 10000 mètres.....
    J'aime les hommes et alors j'trouve ça vachement plus beau qu'une nana, on choisit pas ce qu'on est et j'ai pas envie d'etre refoulé, ce sont eux les plus malheureux, ils ne peuvent pas vivre pleinement leur vie et construire quelque chose avec 1 personne qu'ils aimeraient vraiment et tout ça à cause de personnes qui ont en fait peur, et qui utilisent la méchanceté pour le faire comprendre.... Mais bon la c... est humaine, sur ce courage à tous mes frères et soeurs, je vous aime tous et assumez.... on n'a qu'une seule vie.... love....

  12. Moi, je suis pas homo, je suis pas hetero non plus! Je suis bi!
    Je n'avouerais sûrement pas à mes parents que j'ai rien contre les filles, d'ailleurs, j'ai pas l'intention de le dire!!!
    Je ne suis pas déprimé à cause de ça, je veux dire, ce n'est pas un poids pour moi, peu importe.
    Ouverture d'esprit.... Je pense que c'est important, ceux qui disent que l'homosexualité est une maladie, je trouve ça stupide, je ne parle pas de ceux qui écrivent ça, qui suis-je pour juger les gens?
    Je parle de leurs propos, je suis bien dans ma peau, même si personne n'est au courant, je veux dire, je ne veux pas dire ça à mes amis, car ça ne m'apporterait que des problèmes, et voyez-vous, comme j'apprécie aussi les garçons, c'est pas un ennui.
    Tout est bien, si on veut, je peux dire tout de même, n'insultez pas les homos, qu'est-ce que ça rapporte?
    Puis, maladie ou pas maladie, personnellement, je ne pense pas que ça soit une maladie, mais si vous, vous pensez ça, je n'ai qu'une chose à dire: insultez vous des gens malades, malformés, autistes?
    Non, bien sur que non, personne de sensé ne ferait ça, alors pourquoi insulter les homos?
    Je suis pour le respect d'autrui, et contre le nombrilisme des gens, d'accord, vous êtes homo, mais est-ce une raison pour le clamer à tous? A réclamer le soutien d'autrui?
    Je ne pense pas, car s'il n'y avait pas d'insultes, il n'y aurait pas besoin d'encouragement.
    Bravo à Emilie qui a su changer d'opinion et respecter la diffèrence.
    Bravo à tous ceux qui changent d'opinion en faveur du respect universel.
    Je sais bien que ça sonne patriotique, j'essaie d'exprimer mon opinion par écrit, ce qui est assez difficile.
    D. A. Z. une fille de 12 ans.

  13. C'est pas normal, mais à chacun ses envies sexuelles.
    Pour ma part j'aime les filles, et je suis un homme! :]
    o_be_one, 16 ans, Montpellier

  14. Bon, essayons d'être clair...
    Tout d'abord, pourquoi les homophobes rejettent les homosexuels ? Répondez!!!!
    Je suis sur que dans le fond, soit il n'y a pas de réponses ou soit c'est un truc banal du genre "ils sont différents de nous". Et c'est qui "nous", nous les hétéros, nous les hétéros nous nous permettons de juger des homosexuels mais ça va pas la tête.
    Personne n'a le droit de juger personne. Si les homos commençaient à juger les hétéros, vous imaginez le scandale !!!
    Et pourtant, c'est pareil. Alors, les homophobes vous pouvez aller vous cacher... Vous êtes des racistes et ça, ça "se juge" !!! Contrairement au style de vie des autres qui ont choisi d'aimer une personne du même sexe. Alors, je ne vois aucun problème qui me gêne chez les homosexuels. Ils vivent leur vie, moi la mienne et voilà. Chacun vit sa vie à sa façon.
    Et j'encourage même tous les homosexuels. Et je leurs dis courage parce qu'à cause de vous (les homophobes), ils vivent très diffiilement sous vos regards accusateurs.
    Eléonore 15 ans France

  15. Moi je trouve que les gens font ce qu'il veulent tant que la loi est respectée (viols détournement de mineures).
    Les homosexuels moi j'ai un grand respect pour eux car ils ne cachent pas les sentiments qu'ils éprouvent et bien que je sois fan d'Eminem qui lui est un grand homophobe je voudrais dire à tous les homosexuel que je les soutiens
    Mélanie 12 ans (hetero)

  16. Merci à tous ceux qui nous soutiennent, je dis que les gens ont quelque chose à dire qu'ils le disent mais sans nous insulter, on respecte les hétéros, alors que l'on nous respecte, on ne choisit pas d'être homosexuel. Je dis pourquoi un homme et une femme et pourquoi pas un homme et un homme, une femme et femme. Nous avons le droit de vivre, si la nature a décidé que l'on soit ainsi pourquoi la contredire, on y est pour rien, et vous n'avez pas à nous juger, nous sommes des être humains avant tout, puisque les homophobes se remettent en question avant de dire quoique ce soit.
    Lucia, 16 ans, Aix en Provence.

  17. D'abord merci à tous les hétéros qui nous soutiennent! et je voudrais dire aux homophobes que c'est eux qui ont un sacré problème!
    Les grecs ont inventé la démocratie et ils étaient tous homos! (ça ne sous entend pas de supériorité c'est juste pour dire qu'on n'est pas des bêtes sauvages!)
    D'autre part, on ne choisit pas d'être homo parce que sinon on se compliquerait pas la vie et on serait hétéro comme tout le monde.
    Gaëtan a raison on est beaucoup plus que ce que les gens pensent c'est parce qu'on se "cache" et c'est pas mon habitude d'être mal polie mais vraiment les homophobes vous prenez la tête alors allez vous faire f...
    15 ans, lesb, Lille

  18. Moi j'ai rien pour ou contre l'homosexualité, mais à lire les réponses de ceux qui les défendent, je me demande alors ce qu'ils pensent des pédophiles. Si on suit certains raisonnements les homosexuels n'ont pas choisi, ils aiment ceux du même sexe, alors c'est normal et faut les laisser tranquille. Et un pédophile, est-ce qu'il a choisi d'aimer les enfants?

  19. Le débat (si l'on peut appeler cela un débat) proposé par Emilie est intéressant.
    On se rend compte que parfois, l'être humain est vraiment absurde ! Réfléchissez au nombre de "véritables" débats qui servirait vraiment à quelque chose ! Pensez-vous vraiment qu'il soit utile de se demander si l'homosexualité est un Bien ou un Mal ? Non, car l'homosexualité est un FAIT. Elle fait partie de la société humaine depuis que notre espèce existe !
    Pourquoi se poser des questions au sujet des homosexuels ? Est-ce que l'on se demande si ceux qui aiment bien écouter de la musique techno sont des dégénérés ? Est-ce que l'on se demande si ceux qui n'aiment pas manger des légumes sont des malades mentaux ? Est-ce que l'on se demande si les chauves ne sont pas normaux ? non ! Pourquoi ? Mais parceque c'est ridicule !
    Un homme aime un autre homme ? Et alors ? Vous croyez qu'il fait cela pour se donner un genre (comme j'ai cru lire dans un des messages) ? Vous pensez que l'homosexuel a choisi d'être homosexuel ? J'en doute fortement, car vouloir être homosexuel avec tout ce qu'ils doivent subir dans notre (triste) société ce serait de la folie !
    L'homosexuel aimerait tellement aimer quelqu'un du sexe opposé ! Avoir des enfants, fonder un foyer, assurer sa descendance comme on dit ... Mais essayer de faire votre vie avec quelqu'un pour qui vous n'éprouvez rien de plus que de l'amitié ! C'est impossible !
    L'homosexuel vit alors comme la nature le lui a guidé, car si il est ainsi, c'est parce que la nature la voulu ainsi. Il aime quelqu'un du même sexe, il est heureux (chacun a le droit d'être heureux comme il le souhaite, non ?) comme cela ... Ou alors comme certains homosexuel il en souffre, il en souffre énormément ... Il a honte de ce qu'il est, il déprime, parfois même il se donne la mort ... Il souffre déjà tellement, pensez-vous qu'il soit utile de l'accabler encore plus ? Pensez-vous vraiment qu'il ait besoin de votre regard accusateur, de vos paroles blessantes, de votre jugement ? D'ailleurs qui êtes-vous pour vous permettre de juger l'homosexuel ? Valez-vous mieux que lui ? Tout juste bon à dire ; "Je suis hétéro, je suis normal ! Il est gay il n'est pas normal !". Mais savez-vous ce que signifie être "normal" ? Et pensez-vous qu'il soit d'ailleurs "normal" de porter un jugement sur la sexualité d'autrui ? Vous ne vivez pas avec l'homosexuel, il ne vous porte pas préjudice, il ne vous dérange pas ! Il vit sa vie et vous la vôtre ! Ne vous occupez pas de sa vie privé, car lui aussi pourrait juger VOTRE vie !
    Tout homosexuel a le droit de vivre tel qu'il est car c'est la nature qui en a voulu ainsi, aucun être humain n'a le droit de juger le comportement de son prochain, car s'il est mauvais d'être homosexuel, pourquoi ne serait-il pas mal d'être hétérosexuel ? (Sans parler des enfants, qui ne concernent pas là l'Amour à proprement parler, mais ce qui en résulte.). Certains aiment l'autre sexe, d'autres préfèrent le leur. C'est ainsi, personne ne pourra le changer. Et si un jour toute la population mondiale (ce qui me semble tout de même assez improbable) se retrouve homosexuelle et que notre espèce doit s'éteindre, alors c'est que la notre l'aura décidé et que notre ère devra toucher à sa fin pour laisser sa place à une autre espèce ...
    Je fais donc appel à tout nos pauvres camarades homophobes : "Si vous n'êtes pas capable de comprendre et d'accepter l'homosexualité comme une des variantes de l'amour, alors sachez bien que l'être anormal et sans coeur c'est VOUS !".
    Réfléchissez-y bien pour le bien de tous.
    Un jeune intervenant de 16 ans, Nouvelle-Calédonie

  20. Si des personnes aiment le même sexe qu'eux eh bien tant mieux pour eux, Quel est le problème? moi je n'en vois pas!

  21. En réponse à Rose Nacrée et tous ceux qui disent que c'est "contre nature": vous devriez mieux vous informer sur la nature et ses êtres vivants avant de la citer. Quand vous vous permettez de juger l'homosexualité de la sorte c'est comme si on vous critiquait pour votre couleur.

  22. Bonjour, je ne comprends pas que des personnes n'acceptent pas l'homosexualité. Je pense serieusement que chacun a sa vie, chacun décide de sa vie. Si au jour d'aujourd hui je suis attiré par les hommes, c'est mon problème, personne n'y changera rien, d'autant plus que malgré les apparences, il y a en France beaucoup plus d'homosexuels que certains ne peuvent le penser.
    Croyez moi, en tout cas, tout les homosexuels, je vous aime, et bonne chance à vous.kiss.
    Merci beaucoup
    Gaëtan, 16 ans, France

  23. Bonjour à tous.... je m'appelle Vanessa, je vais avoir 20 ans au mois de juin 2003.
    Je suis homosexuelle (lesbienne, gwenn, comme vous le désirez...). Je n'ai pas choisi d'être comme celà! Je me suis rendue compte malgré moi que j'aimais une femme!
    Autre chose, c'est grâce à des homophobes comme ceux-ci qu'à mes 17 ans, j'ai fait une tentative de suicide!
    A l'école on ne m'acceptait plus (mes parents ont encaissé doucement alors en plus ça!...). Surtout les filles car elles avaient peur de se retrouver avec moi... lol! Ce n'est pas parce qu'on est homo que l'on se jette sur tout ce qui bouge! Nous sommes des personnes ordinaires qui aimons de la même façon, qui avons un coeur, mais qui aimons le même sexe! C'est tout!
    Je voudrais dire à Katou, 14 ans, Rennes, France que ça vient tout seul et qu'il ne faut pas se tracasser de ne pas savoir! On a tous notre période de questionnement, bonne chance.
    Et puis l'homophobie est racime et tue des ados!
    Et puis l'homosexualité ne devrait pas être encore un sujet tabou!
    En tous cas bravo à Emilie d'avoir fait ce débat!
    Vanessa, 19 ans, Fontaine-lEvêque, Belgique.

  24. Pourquoi dire l'homosexualité? Pourquoi ne pourrions-nous pas dire ils ou elles s'aiment tout simplement?
    Il font ce qu'ils veulent nous, hétéro, nous n'avons pas à dire si ils peuvent ou pas faire ce qu'ils veulent!
    Magali

  25. Bonjour, j'aimerais simplement dire que je ne suis pas contre l'homosexualité mais simplement que ce n'est pas facile quand on vit avec une mère homosexuelle, moi je vous le dis

  26. Chacun fait ce qu'il veut.
    Je ne vois pas quel mal ça peut te faire que quelqu'un ait des attirances sexuelles différentes des tiens tant qu'il ne fait de mal à personne pour assouvir ses désirs. Le seul problème est le regard des "normaux" qui peut rendre très malheureux.
    De plus l'homosexualité est naturelle, ça existe aussi chez les animaux
    Personnellement je suis hétéro mais j'admire les gays qui assument les pulsions face à l'ignorance et à l'intolérance..... bravo
    Lafouine 15 ans France

  27. Pour répondre à un c...: il y a toujours autant d'homos mais ils se cachaient ou devenaient moine. Regarde chez les grecs ou les indiens qui eux les respectaient...
    Au fait aucun "contre" n'a argumenté vraiment

  28. Salut tout le monde !
    J'écris car j'ai été révoltée par de nombreux de vos messages ! Je ne comprends pas qu'on puisse être contre l'homosexualité car ceux qui le sont ne l'ont pas choisi.
    Personnellement je ne peux pas être contre car je ne sais pas si je le suis ou pas. Pour l'instant je ne suis RIEN. Je n'aime ni les filles, ni les mecs. Et je voudrais dire à tous les homophobes que les homos sont sûrement plus heureux que les RIEN comme moi ! Par contre, je trouve que les bi n'ont pas de chance car en étant bi on ne peut pas construire une vie stable avec quelqu'un (sauf si on a une préférence pour un sexe ou alors si on est un couple libéré).
    Je tenais à dire à tous les homos et à tous les bi que je les admire. Je trouve super d'accepter "sa différence" (qui n'est pas une réelle différence d'ailleurs).
    Je connais un mec qui est homo. Il le sait depuis qu'il a 12 ans (il en a environ 25 maintenant). Mais il s'est forcé pendant plus de 10 ans à sortir avec des filles pour faire "comme tout le monde". Un jour il a tenté de se suicider mais sa mère est arrivé avant pour éviter la catastrophe. Ensuite il a dit à toutes les personnes qu'il connaissait qu'il était homo. Tout le monde l'a plus où moins accepté mais il est quand même retourné avec un fille à cause de la pression et des regards. Maintenant il vit avec une fille, mais il fait dépression sur dépression, tentative de suicide sur tentative de suicide, il est terriblement malheureux, il ne sort plus beaucoup à cause du regards des gens. En gros, il est en train de se détruire et de mourir tout ça à cause de ces crét... d'homophobes!
    Un dernier truc avant de vous laisser. J'ai plein de copines qui se disent non-racistes, tolérantes... mais elles sont homophobes. Il faut que vous vous rentriez ça dans le crâne : L'HOMOPHOBIE FAIT PARTIE DU RACISME !!!!!!!!!!!
    Katou, 14 ans, Rennes, France
    retour

  29. Dans la vie filles ou garçons il faut avoir de la tolérance pour l'autre !! C'est dur le mot "tolérance", mais pour les parents avec des enfants gays comme moi-même papa de trois garçons!!! pour l'amour de vos enfants faites le...

  30. Salut tout le monde, quoi vous dire mes collègues homosexuels??
    Héhéhé! ne craignez rien, l'être humain en général est bisexuel, donc franchement vous les hétérosexuels, ne vous cachez pas la face, j'en suis sûr et certain que si une occasion vous tombe avec un beau mec [...], bisou @ tous les gays du monde
    Mahfoud 18 ans, Alger, Algérie

  31. Dans la vie de chacun il y a des choses normales, d'autres moins normales, et certaines inacceptables.
    La méchanceté envers certaines personnes, le rejet de certaines personnes parce qu'elles ne sont pas comme nous ce n'est pas normal, et devient de plus en plus inacceptable plus ce rejet ou cette méchanceté est forte.
    Tous les rapports entre êtres humains doivent se faire dans le respect total de l'autre. Les pédérastes sont des personnes qui ne respectent pas du tout les enfants. Les homosexuels, bien que leur relations amoureuses ne soient pas très normales (nous n'avons pas été créés pour avoir des relations sexuelles avec une personne du même sexe), sont toutefois des personnes aussi respectueuses que des hétéosexuelles que nous ne devons pas rejeter parce qu'ils sont différents de nous.
    Patrice, grand-père, catéchiste.

  32. Faut être tolérant! c'est pas une tare, chacun son avis après tout, tant qu'on se gène pas les uns les autres!

  33. Si l'homosexualité est normale alors pourquoi ils ne peuvent pas faire d'enfants?
    L'amour, le vrai, ça produit un petit amour!
    un mec + un mec c'est simplement = mst (maladies.....) très souvent!!

  34. Je viens de faire mon coming-out ça s'est très bien passé. Ma famille a bien accepté et ils sont heureux pour moi!
    Je fréquente beaucoup d'hétéros, pour eux l'homosexualité est un choix et pense que je cultive ma différence. Mais quelle différence? Tout le monde est différent. Je connais des anorexiques, des obèses, des handicapés et moi tout ce que l'on me reproche c'est de pouvoir aimer!
    Je ne comprendrai jamais ce raisonnement! Aujourd'hui je suis fier d'aimer les homme, je suis avec quelqu'un en ce moment et je suis vraiment heureux. J'espère que notre relation durera toujours et que nous pourrons nous marier et avoir des enfants! Je sais en Ce moment c'est pas trop accepté, mais je pense que ça va venir très vite. Tout ce qu'il faut c'est montrer que l'on est là, dire ce que nous voulons!
    Beaucoup pense que la gay pride est une image dégradante des homos, moi je la vois plutôt comme le plus grand rassemblement gay et lesbien, là où l'on peut dire ce que l'on veut, le moment où l'on est le principal sujet des medias, c'est pourquoi je donne rendez-vous à tous les homos de France à Paris pour la gay pride 2002
    Damien. 18 ans

  35. Bon que dire après avoir lu tous ces messages!!
    Moi je suis homo, pd , tapette , bref j'aime les hommes.
    Je ne suis pas d'avis de sanctionner les gens qui ne tolèrent pas l'homosexualité car au fond il faut bien le dire mais nous les homos nous ne somme pas normaux!! ça peut paraitre bizzare qu'un homo dise cela de lui mais il faut se replacer dans la situation initiale.
    J'ai lu sur un message que il y a un mâle et une femelle pour chaque chose en ce monde Alors oui nos relations sont "contre nature" mais faut-il pour autant répudier cette différence? Non je ne le crois pas, même si nous sommes différents, notre manière d'aimer et de percevoir l'amour est la même que pour les autres. Moi j'aime et aime être aimé La personne à qui j'ouvre mon coeur reçoit autant d'amour que si il avait été prodigué par une personne d'un autre sexe, seule la barriere morale est une difficulté à surpasser.
    Mais notre différence est toujours là, et moi, en tant qu'homo, je dis qu'il ne faut pas en demander trop. L'adoption je suis contre. Quand on pense que pour un couple "normal" le temps d'attente pour obtenir un enfant est de 2 à 3 ans parfois plus!!! Je pense qu'il serait affreux que nous puissions passer devant eux!!
    Notre homosexualité n'est pas un choix mais si il est un choix que nous devons reconnaitre c'est bien celui que nous n'aurons pas d'enfants!! Bon je ne parle pas des arrangement possibles mais cela n'est pas bon pour l'équilibre affectif du futur enfant !!
    Le mariage je crie stop !! Je ne suis pas croyant mais le mariage est à la base un serment sacré et le mariage homosexuel n'a pas lieu de tenir place à l'église!!
    Mais par contre je suis pour un pacs avec cérémonie. Il me semble que cela est bien suffisant!!
    Par contre je suis pour une égalité des chances de réussite sociale entre hétéro et homo car moi par exemple si je ne dis pas que je suis homo je ne le porte pas forcément sur moi bien que :o).
    Voilà hé bien j'espère que je ne choquerai personne mais si vous voulez réagir n'hésitez pas à me faire partager vos opinions sur mon mail
    Antoine, 23 ans , Cergy (95)

  36. Salut! heu, pour les hétéros qui n'acceptent pas véritablement les homos, on fait quoi ?
    On se tire une balle ou on passe sa vie à essayer de trouver l'amour chez le sexe opposé?
    En tout cas si vous avez une recette donnez la moi je suis vachement intéressé! D'autre part j'ai de nombreux copains homos qui ont en commun le fait d'avoir eu des gros problèmes avec leurs parents, violence ou absence.
    C'est comme le problème de la violence aujourd'hui, je ne vois pas pourquoi ce ne serait QUE les enfants qui trinquent de l'inconscience de leurs parents.
    Et même lorsqu'on ne trouve pas d'explications évidentes à l'homosexualité dans l'enfance, cela n'est pas un choix, je ne vois pas pourquoi on devrait (encore !) faire des efforts pour rentrer dans le moule et transformer ce qu'il y a de plus intimes en chacun de nous; c'est tellement facile de dénigrer une différence lorsque pour soi-même tout parait naturel.
    La façon de penser moyen-âgeuse vis-à-vis des handicapés a disparu et évolué lorsqu'on a commencé à comprendre le pourquoi de leur handicap "contre -nature"; si l'on fait un parallèle, faut-il vraiment attendre une explication empirique de l'homosexualité pour qu'ils soient enfin acceptés? ce serait navrant...
    La seule chose dont se méfier, c'est de parler de l'homosexualité dans les médias de façon simple et avec des limites, pas de façon ostentatoire, cela simplement vis-à-vis des enfants. en tout cas c'est mon opinion pour l'instant.
    Enfin, pour les hétéros à qui l'homosexualité pose problème, sachez quand même que, en général, comme pour tous les problèmes de cet ordre d'ailleurs, le véritable problème se trouve en vous.
    Stéphane, 28 ans, France

  37. J'accuse tous ceux qui ne comprennent pas que ce n'est pas un choix, mais une orientation sexuelle qui est différente qui est parfois dure à accepter
    J'accuse tous les parents qui après le " coming-out" de leur enfant l'ai viré de la maison
    J'accuse tous ceux qui me regardent comme si j'étais une bête dans un zoo
    J'accuse ceux qui ont par amusement ont inscrit au cutter " lesbienne" sur le corps d'une jeune fille.
    J'accuse tous les intolérants, le pape, les gouvernements qui refusent de décriminaliser l'homosexualité.
    J'accuse les adolescents qui se traitent de "pédés", "gouines" car cela n'aide pas un enfant à s'épanouir.
    J'accuse le gouvernement égyptien pour l'emprisonnement de plusieurs gays.
    J'accuse tous mes ex-amis qui m'ont quitté car j'étais homo, ils n'ont pas vu compris qui j'étais vraiment.
    J'accuse toutes celles qui croient que je voudrais leur sauter dessus. Elles ne peuvent donc pas être amie avec un homme de peur qu'il leur saute dessus, quel dommage.
    J'accuse tous ceux qui pensent que les lesbiennes, ou les gays, sont devenus homo car ils étaient trop moches pour avoir un(e) petit(e) ami(e).
    J'accuse tous les députés qui ont voté non au PACS
    J'accuse Christine Boutin, Jean Marie Le Pen et tous ceux qui ont un pouvoir médiatiques de proclamer que l'on est des dégénérés de la race humaine.
    Je suis un être humain, avec des défauts et des qualités.
    J'aime, je suis aimée. J'ai 17 ans et plein de choses à dire et si le monde n'avait pas évolué socialement, on serait encore à l'âge de pierre.
    On ne juge pas une personne sur sa sexualité, ni sur la personne avec qui elle vit, mais sur ses qualités et ses défauts et l'homosexualité ne fait partie d'aucun de ces critères; c'est une façon d'être heureux. Et la vie n'est pas faite pour vivre dans la souffrance, alors soyons heureux tels que l'on est et laissons nos voisins vivrent tels qu'ils l'entendent si ils ne blessent personne.
    Anne, 17 ans, France (Nantes)

  38. Je trouve que c'est contre la nature humaine. Réfléchissez bien : si on suppose qu'il y ait de plus en plus d'homosexuels ou au pire, que tous les gens deviennent homosexuels, l'être humain serait en voie de disparition puisqu'ils ne peuvent pas faire d'enfants! De chaque être vivant, on trouve un mâle et une femelle, le mâle est fait pour s'unir avec la femelle et la femelle est faite pour s'unir avec le mâle. C'est logique...
    Rose Nacrée

  39. C'est totalement contre nature.

  40. Aimer son prochain, c'est ce que tout le monde devrait faire à l'heure d'aujourd'hui.

  41. La nuit est devenue nos heures de tendresse. La peur, l'angoisse de la différence nous ronge.Je veux vivre pour aimer cette fille qui quelque part se pose les mêmes questions et fait les mêmes cauchemars. J'ai 19 ans et je prèche l'amour et la tolérance; j'ai 19 ans et j'en peux plus de mentir, de sentir sur mon corps et mon âme cet amour impossible à offrir. J'ai eu à ma naissance un cadeau merveilleux; l'ouverture du coeur, l'homosexualité. Et aujourd'hui j'aimerais que le monde comprenne que ce n'est ni une maladie, ni une malformation, ni une orientation perverse, mais simplement un don, une offrande que nous nous devons d'accepter, pour répandre un amour encore plus libre.
    Alors évitez les suicides: aidez-nous avec un sourire.

  42. Beaucoup de personnes sont contre les homosexuels, mais je ne comprends pas pourquoi. L'homosexualité c'est une autre option sexuelle, la même qu'être hétérosexuel et ce sont des personnes normales, comme les hétérosexuels, alors on ne devrait pas discriminer contre eux, c'est ce qui se passe dans beaucoup de lieux.
    En plus je ne comprends pas pourquoi c'est si important l'option sexuelle de chaque un. Si tu es un homme et tu préfères les hommes aux femmes, ou une femme qui préfére les femmes, je ne vois pas de pas problèmes. Ça doit affecter seulement toi même et ton copain, et pas tes amis ou les personnes qui travaillent avec toi.
    Beaucoup de personnes aussi disent que l'homosexualité est un maladie... ne serait-ce pas les personnes qui disent ça les malades.....????
    Un point très important dans le débat de l'homosexualité c'est s'ils peuvent ou non adopter des enfants. Bon, dans je sujet je ne suis pas si claire. Si Dieu a fait que les enfants doivent naître d´une femme et d'un homme... moi je crois qu'on doit respecter ça.

  43. Il n'y a pas d'avis à donner. Ce n'est pas un sujet de débat. Cest une réalité qui devrait ne pas être montrée du doigt.
    D'ailleur les romains respectaient parfaitement cette "façon" d'aimer. S'y opposer serait être encore moins civilisé qu'il y a 2500 ans et même auparavant!

  44. Je n'ai vraiment rien contre l'homosexualité et je comprends pour ceux qui le sont ça doit être vraiment dur... Moi je ne le suis pas mais je n'ai vraiment rien contre. Nous sommes tous humains et certaines personnes non aucun respect et j'ai appris beaucoup de trucs en un an.
    Maintenant j'ai 16 ans et j'ai compris que c'est mieux pour le monde qu'ils choisissent d'être heureux parce que c'est le bon choix.. Et je vais vous dire une chose. Je veux dire quelque chose aux personnes homo ou bi... Ne vous inquiètez pas avec l'opinion des autres. Moi j'ai eu plusieurs problèmes dans ma vie et je me préoccupais trop de l"opinion des autres et maintenant je m'en fous un peu. Le monde est cruel et pour le suicide ça ne sert vraiment à rien. Tu dois choisir de vivre ta vie... Et la sexualité, l'attirance pour quelqu'un ne se contrôle pas, alors vivez votre vie et arrêtez de vous faire trop de souci... Vous pouvez m'écrire peu importe votre orientation, je vous respecte.....
    Moi l'important c'est que les gens me respectent .......
    Émilie, 16 ans
    ps: c'est moi qui ai proposé le sujet mais mon opinion a beaucoup changé depuis le temps que je l'ai proposé....

  45. Les gens n'ont qu'une seule vie à vivre alors ils en font ce qu'ils veulent et ceux qui sont contre c'est parce qu'ils ont une fermeture d'esprit. Pourquoi se priver du bonheur pour faire plaisir aux autres? Moi, je trouve ça tout à fait acceptable et de toutes façon ce n'est pas ma vie à moi, mais celle des autres alors ils font ce qu'ils veulent.
    Karine, Québec, Canada

  46. En tant qu'hétéro je ne me considère pas comme étant homophobe mais j'ai ma propre opinion sur le sujet. Je n'ai rien contre les homosexuels, ils vivent leur vie et c'est bien. Je pense que chacun doit avoir la possibilité de choisir sa sexualité même si j'ai du mal à comprendre qu'on puisse aimer une personne du même sexe. Mais ce qu'on a du mal à comprendre ne doit pas forcément être interdit.
    Par contre, je vais peut-être me contredire, mais je suis contre l'adoption pour les homosexuels. Autre sujet que personne n'a encore débattu.
    En disant ça, je me préocupe principalement du bien-être de l'enfant. Bien que celui-ci sera aimé, j'en suis sûr, avec le même amour qu'un couple d'hétéros, je pense que l'enfant aura un manque maternel ou paternel selon le couple d'homos. De plus l'enfant sera l'objet de moqueries de ses camarades de classes car, c'est triste à dire, mais les enfants sont parfois cruels entre eux.
    Jenny

  47. Etre heureux c'est l'essentiel, qu'on soit homo ou pas. Je vois pas en quoi ça dérange les autres si on aime les filles ou les mecs.

  48. Moi, je suis hétéro. Renier les homos, je trouve que c'est une sorte de racisme. Ce n'est pas leur faute, s'ils sont homos, et d'ailleurs tant mieux, qu'ils soient homos, l'important, c'est qu'ils soient heureux, non?
    Les personnes qui sont homos et qui le montrent, sont vraiment très courageuses, et je les admire beaucoup.
    On ne doit pas avoir honte de ce qu'on est.

  49. Moi, je pense que ce n'est pas normal mais pas du tout que c'est à proscrire ou à rejeter!
    J'admire les personnes qui ont le courage de se l'avouer et de ne pas le cacher. Toi, tu t'imagines le travail que ça doit demander de te dire ça y est chuis homo, d'annoncer ça à ta famille?
    Le truc aussi c'est que ces personnes sont marginalisées et continuent à être vues comme "bizarres" et montrées du doigt... je ne demande pas de faire comme si c'était parfaitement normal et de nier la différence car ça serait une réaction aussi malsaine que de la rejetter, mais simplement de l'accepter.
    Clém'

  50. Je souhaiterais simplement donner un avis en répondant succintement mais clairement à la question du débat. L'homosexualité est une dégénéréscence de la nature humaine et les homosexuels ne sont que des esprits dérangés dont on légitime les agissements [...] à l'aide des plus beaus discours. Revenez donc à la raison car de plus en plus de femmes restent ainsi loin de l'attention d'un époux qui puisse les aimer et les chérir de tout son être.

  51. Moi je suis plutôt pour. Si les homosexuels sont heureux, c'est le plus important. J'admire le courage de ceux qui osent se montrer. Mais il ne faut pas que l'homosexualité nuise à d'autres.
    Christine, 15 ans, Suisse

  52. Moi je pense que c'est pas normal

  53. Bon! moi je crois que l'homosexualité est quelque chose de très normal.. Moi je suis bisexuel depuis l'âge de 14 ans... j'adore les femmes mais aussi les gars.. cependant je suis mieux dans une relation avec une femme qu'avec un homme,.. j"ai aujourdhui 17 ans et je m'aime comme je suis. bon ben buye!

  54. Je trouve que les homos qui se roulent des pelles ne sont pas plus dégu*ulasses que ceux qui les critiquent.
    Les homos sont normaux, comme toi comme moi. Je suis hétéro. et je trouve qu'on ne devrait pas appeler "homos" des hommes ou des femmes qui s'aiment. Ils sont vivants, humains, normaux, sans handicap. Je leur souhaite bonne m... si ils doivent l'annoncer à leurs parents car ils prennent souvent mal la chose. Mais je suis sûre d'une chose, au bout d'un moment, ils encaissent.
    J'ai vu une fois deux filles qui s'embrassaient et j'ai eu envie d'aller les féliciter leur dire : "Bravo quel cran d'affronter les regards, et de ne pas avoir peur de rencontrer quelqu'un que vous connaissez! Je vous admire!!!"
    Ca n'a rien de choquant! Et ce n'est pas interdit par la loi!
    Kiss à tous(tes) les homos! Je vous soutiens!!!
    Valentine, 13 ans, Belgique

  55. Moi, je trouve que les homosexuel(le)s ont le droit de vivre leur vie comme ils le sentent. Je n'ai aucun préjugés contre eux, c'est leur choix, c'est leur vie. J'ai des amis qui sont homos et ça ne me dérange absolument pas, je trouve même qu'ils sont très courageux de l'avoir dit.
    Marie, 14 ans et demi

  56. Moi, je ressens que trouver son chemin, son identité sexuelle est une épreuve.
    Aujourd'hui, les possibles se sont élargis. Mais il faut être conscient que le racisme religieux, sexuel, racial est toujours aussi prégnant. Les personnes n'aiment pas la différence et le changement. Ils ont peur et ils désirent ce qui est a priori "conforme".
    Etre différent aujourd'hui, est encore une épreuve, une souffrance. Mais ne pas suivre l'élan de ce que l'on est au plus profonf de soi, est une trahison personnelle dont on ne sort pas. On devient des morts-vivants.
    Il faut souvent beaucoup de courage pour affronter le regard des autres, de sa famille pour ne pas se contenter d'une vie clandestine tout aussi préjudiciable.
    A tous ceux qui vivent une attirance homosexuelle, sachez qu'il y aura toutjours quelqu'un pour vous comprendre, pour vous aimer et vous accompagner.
    Bon courage.
    Laurence

  57. Moi, je suis de tout coeur avec les homosexuels. Tout le monde a droit de vivre sa vie comme il l'entend. Moi en particulier, je ne vois aucune différence avec un homosexuel et un hétéro. On n'a pas choisi comment on voulait être, si la nature nous a fait tel qu'on est maintenant, c'est qu'il y a une raison: tout le monde a droit au bohneur.
    Alors, vive les homos et hétéros: l'union fait la force!!!!!!
    Sabrina du 78, France

  58. Salut tout le monde! En tant qu'hétéro, je peux vous assurer que les homo ne me dérangent en aucun cas, c'est juste que je n'arrive peut-être pas à les comprendres à 100%. Si tu as le malheur de naître comme ça, ce n'est pas ta faute! C'est juste que tu en souffres beaucoup plus.
    Je comprends qu'on doive se sentir mal à le faire savoir à nos proches. Certaines choses dans la vie, vous différencient des autres, et doit vous fais souffrir énormément. L'homosexualité en fait partie. J'avoue que si une amie se déclarait lesbienne, j'essaierais d'éviter son regard. C'est juste naturel de se sentir mal à l'aise avec les gens qui ont une différence, que ce soit l'homosexualité ou n'importe quoi d'autre. Mais il faut quand même les soutenir car pour eux, ça pèse lourd cette simple différence, que ce soit à cause des moqueries des autres, ou le sentiment intérieur, le poids lourd qu'on porte en nous à cause d'une différence. Je ne suis peut-être pas gay, mais je suis quand même différente, de quelle façon? Je n'en ai aucune idée, mais restez forts!
    Ne lâchez pas prise! Il faut foncer,
    Misty 17 ans

  59. Je suis assez d'accord avec la proposition de 'Poutchou', à savoir reformuler le débat sous la forme 'que pensez vous de l'homosexualité'. 'Pour' ou 'contre' cela signifie porter des jugements et cela n'a aucune utilité, ce n'est pas à proprement parler un 'débat'.
    Pour répondre à Sandra, je précise, comme l'ont fait certains, que l'homosexualité n'a rien à voir avec l'époque dans laquelle nous vivons. Il y a toujours eu des homosexuels (il suffit de se cultiver un peu pour le réaliser : les clichés sur la Grèce sont fondés, dans l'Antiquité l'homosexualité était tout à fait reconnue et considérée comme 'normale'. De même, dans la littérature, on rencontre beaucoup d'auteurs à tendance homosexuelle, et ce dans tous les siècles.)
    Bref, comme l'explique Ariane, la seule différence aujourd'hui est que le sujet est beaucoup moins tabou... Et pourtant, il est toujours très difficile à un homosexuel d'accepter le regard 'scrutateur' de l'autre. En fait, c'est simple, il suffit de voir les réactions sur ce forum. Certains sont tout à fait ouverts, d'autre à moitié, et d'autres absolument pas.
    Evidemment, quand on est hétéro, on ne rencontre pas ce genre de problèmes. Mais mettez vous un instant à la place de celui qui accepte son homosexualité (il suffit de lire le premier témoignage du débat) : il lui faut déjà faire une énorme démarche sur lui même. Car tout dans la société, aujourd'hui encore, est fait pour les hétéros. Par conséquent, il faut d'abord arriver à se dire que l'on est pas "anormal", que l'on est comme ça et que l'on n'y peut rien. Ensuite, il faut faire admettre, et accepter cette vérité à son entourage (famille, amis). Et pour finir, arriver à la vivre au quotidien. Vous imaginez l'enfer ? Et l'enfer à cause de quoi ? A cause des intolérants, qui sont tout de même en masse on ne peut pas le nier.
    Le regard des autres, déjà difficile à supporter de manière générale, devient encore plus pesant dans ce genre de situations...
    Et les intolérants, toujours eux, qui restent prostrés dans leurs idées de la vieille école, sans doute en raison d'une éducation, d'une religion, ou de je ne sais quels intervenants extérieurs qui bloquent leur réflexion. Si vous ne comprenez pas l'homosexualité, d'accord. Mais mettez vous à la place des homosexuels. Ce sont des êtres humains, ils ont des sentiments, et ils n'ont pas forcément choisis d'être ainsi.
    Pour finir, je tiens à préciser que nous sommes tous, initalement, bisexuels. Demandez à Freüd si vous ne me croyez pas :-) Il n'existe pas de tendance prédéfinie dans les gênes humains. En effet, l'hétérosexualité n'existe à la base que pour des raisons de reproduction!! Ne trouvez-vous pas ça aussi répugnant, vous, les intolérants? De vous dire que quand vous croyez 'aimer', et que vous avez des relations sexuelles avec quelqu'un, c'est en fait on ne peut plus primaire ?? Eh oui, nous sommes tous très primaires au fond ! Bref, au niveau des 'sentiments', rien ne prédétermine le caractère humain. On peut tout aussi bien tomber amoureux d'une femme ou d'un homme. Personne n'est clairement hétérosexuel (ah non ne vous insurgez pas !). On devient hétérosexuel parce qu'on se sent bien dans ce mode de vie...C'est par exemple mon cas.
    Mais les intolérants les plus complets, ceux qui ne comprennent vraiment pas, devraient se demander pourquoi ils ne comprennent pas. Ils ne sont pas idiots quand même. Non...Donc, s'ils ne comprennent pas, c'est sans doute parce qu'on leur a inculqué des règles et qu'ils n'osent pas les outrepasser, dans leur tête. On leur dit c'est mal, alors c'est mal. C'est comme si on vous demandait de vous balader tout nus. Vous ne le feriez pas, parce que depuis tout petits, vous sortez habillés, et que c'est la norme. C'est tout...
    L'intolérance provient d'une trop grande confiance dans les règles pré-établies..
    . Laurène, 19 ans France

  60. Allo je m'adresse à la fille qui a fait son témoignage à propos de l'homosexualité. Ben moi je te trouve bien courageuse d'avoir avoué tout ça.
    Moi aussi j'ai 15 ans mais je suis hétérosexuelle, j'adore les mecs, mais ne t'en fais pas premièrement j'ai plein de choses à dire. Tu devrais peut être en parler à tes parents si ce n'est pas déjà fait. Je sais c'est vraiment dur mais ils le sauront un jour ou l'autre. Moi aussi j'ai des problème et je peux te dire que c'est très dur des fois.
    Premièrement oui je suis hétéro mais je n'ai jamais eu de petit ami, les mecs ne s'intéressent pas du tout à moi. Je voudrais qu'il me regarde mais ça n'est pas le cas. Je suis une fille plutôt gênée et c'est pas toujours facile. Y a des filles que je vois des fois qui sont vraiment plus laides que moi et elles ont un petit ami. La beauté parfois ça n'a pas de rapport mais disons que je ne suis pas très jolie.
    Je veux te dire que c'est moi qui ai proposé ce sujet et je peux te dire que je suis devenu beaucoup plus tolérante qu'avant. Disons que je ne peux pas te comprendre à 100%, je ne peut pas comprendre qu'une fille préfère Jennifer Lopez à Brad Pitt mais je le respecte. Disons que Brad Pitt c'est pas mon préféré, je l'ai choisi parce qu'il est pas mal Sex Symbol mais il est beau quand même.
    Moi je n'ai jamais ressenti de l'attirance pour une fille mais pour les gars oui, et plein d'attirance. C'est pas de ma faute si ils ne s'intéressent pas à moi.
    Mais tu dis qu'il y a un grand pourcentage de suicides chez les homosexuel(le)s. Oui c'est vrai mais pas juste eux, parce que beaucoup de monde y ont déjà pensé. Moi par exemple, j'aime pas trop le dire, mais c'est vrai. Mais je vais te dire quelque chose moi j'ai appris que ce n'était pas la solution tu comprends??? Il faut que tu t'accroches à quelque chose que tu aimes vraiment. De toute manière je t'en parle plus loin à quoi je me suis accrochée. C'est parce que moi je me sens des fois vraiment seule et c'est dur. Je ne suis pas vraiment du genre à juger les gens mais je l'ai déjà fait.
    Tu vois avant je n'aurais jamais été capable d'écrire à une fille lesbienne parce que je trouvais ça dégue... disons que j'ai appris que ces personnes sont des personnes comme moi et peut être souffrent-elles plus que moi parce qu'elles ont un obstacle de plus à surmonter. Disons que même si je te disais que je te comprends d'être attirée par les filles, je sais que je ne dirais pas la vérité.
    La vie n'est pas facile et être homosexuel(le) ce n'est pas un choix, disons que une partie de cela est un choix, je crois tu ne choisis pas de l'être mais tu choisis d'être bien dans ta peau en l'affirmant . C'est ça? J'ai bien compris? Je crois en tous cas!!!!
    En tous cas c'est dur de bien comprendre mais à quoi ça me servirait de blesser quelqu'un. Il y a plein de monde qui m'a blessée dans ma vie alors je fais pas ce que j'aime pas que les autres me fassent. En plus je sais que ça doit être vraiment difficile pour toi mais essaie de trouver des gens comme toi qui vivent le même genre, disons d'expérience.
    Moi pour ne pas craquer dans la déprime je me suis accrochée à la musique de Eminem et surtout à lui parce que je le trouve super mais je sais ce que tu dois te dire que c'est un c... parce qu' il rit des gays, mais tu vois c'est quelqu'un de très bien et il dit cela pour rien, tu vois il ne pense jamais aux gays, il l'a dit dans une revue, je crois qu'il l'accepte et je ne vois pas pourquoi un gay ne pourrait pas aimer la musique de Eminem. En plus il est pas mal mignon juste te dire que tu n'as pas à lui en vouloir. Sa musique et lui m'ont beaucoup aidée. Et tous cas pour te dire accroche-toi à quelque chose, accroche-toi à la vie, je sais que c'est pas facile la vie.
    Les gens qui rient vraiment des gays sont dans la rue, à ton école, partout, moi juste ce que je trouve bizarre c'est la parade de la fierté gays, je sais pas, j'aime pas, je trouve qu'ils se ridiculisent pour rien. Tu es gay, alors pourquoi un mec gay s'habillerait différemment d'un mec hétéro???? Bonne question que je me pose mais j'accepte que les gens avouent cela si après ils se sentent mieux dans leur peau. Avant je n'acceptais pas, maintenant j'accepte, je ne comprends pas comment une fille peut être attirée par une autre fille mais j'ai appris qu'il fallait respecter les gens comme ça parce qu'ils le vivent souvent mal.
    Une chose vraiment importante dans la vie être bien dans sa peau. Moi j'ai juste une véritable amie, elle est sur internet et je peux tout lui dire. C'est cool je trouve, c'est important de parler à quelqu'un de ses problèmes, sinon on peu vraiment s'en aller dans la dépression; Disons que toi et moi on ne pourrait je pense jamais devenir de grandes amies. Pour être honnête je ne t'écrirais pas chaque jour mais si tu as vraiment un problème et tu as besoin d'en parler n'hésite pas à m'écrire, je t'assure que tu peux me faire confiance, je sais que je ne suis pas encore hyper tolérante en tous cas pas encore assez pour qu'on devienne amies mais je te respecte.
    Émilie

  61. Moi, je suis une fille de 15 ans qui a fini par s'avouer qu'elle préférait les filles. Je suis comme ça. Homo, lesbo, bi, appelez "ça" comme vous voulez mais c'est un état. En tous cas, pour ma part, je n'ai pas choisi. C'est moi. Depuis que j'en suis consciente je suis passée par plusieurs stades:
    1) "Non, c'est pas possible" - Je me suis forcée à sortir avec un mec, j'ai détesté et je ne savais plus quoi faire. J'ai continué à me convaincre, malgré la réalité, que ces épisodes homo de mon journal intime c'était des erreurs de jeunesse. Grosse erreur. J'avais 12/13 ans , en 5e.
    2) "Bon, alors la ferme et attend" - Je réalisais alors qui j'étais vraiment. Je me suis laissée aller, je m'apitoyais sur mon sort. Pourtant je faisais tout pour être la super copine de ces filles que j'aimais. Elles n'y voyaient que du feu et ça me faisait mal mais c'était plus fort que moi. Ca c'était le Big Bong de 4e, 14 ans.
    3) "Écoute, t'es comme ça, tu le sais alors agis en conséquence et change". Dernière classe du collège. Avec du recul, je crois que c'est l'année où je me suis complètement déculpabilisée et presque assumée. C'est vraiment pas du gâteeau mais j'ai mis le paquet. J'ai annoncé ça à 2 copines. Je faisais un voyage scolaire en Allemagne alors je l'ai raconté à la fille sur qui j'ai flashé et à ses meilleures amies. Je n'ai pas eu de réactions homophobes, violentes. Juste un peu de stupeur et surtout de "je sais pas quoi te dire" de la part de "ma chère et tendre" comme dit ma meilleure amie...
    Bon, voilà. J'ai accepté que cette fille (le fille en Allemagne) ne soit pas amoureuse de moi, c'est plutôt courant. Elle m'aimait vraiment comme un super amie et si elle était bien avec moi, moi cette pseudo amitié me bousillait. Alors j'ai tout dit. Maintenant, on ne s'écrit plus ni rien mais j'ai appris beaucoup de choses. J'y suis allée vraiment très fort dans cette histoire. J'ai souffert, j'ai souri.
    Je comprends que des gens trouve ça dégueu, bizarre, tout ça . Mais il ne faut pas croire que dans homosexuel, il n'y a que sexuel. À force d'en parler, les gens réaliseront qu'on a un coeur, que c'est notre choix d'aimer à notre façon. Mais il faudra du temps.
    Je me défoule en écrivant. Cet été, j'ai laissé des messages contre l'homophobie sur des galets, sur une plage de l'île d'Oléron. Ca sert à rien mais il se trouve qu'en revenant les chercher, il n'y en avait plus. Ca a peut être fait réfléchir des gens. Il faut faire comprendre. Comprendre la réalité, discuter et éventuellement accepter. Rome ne s'est pas faite en un jour!
    On dit que les mentalités changent mais quand on habite en Province et qu'on se sent différent, je vous assure qu'on souffre pas mal. Mais stoppons les jérémiades. Moi, j'essaie de vivre sans trop faire de bêtises mais je pense que ça demande un peu de courage d'en parler, de force intérieure, de chance et certains et certaines n'en ont pas eu assez. Parler, c'est fondamental.
    Si seulement les profs étaient formés pour parler de ça, ça sauverait peut être quelques uns (unes). Un jour on n'aura plus besoin d'affirmer, déclarer, avouer: oui je suis homo. Mais combien d'années, de suicides, de terroristes homophobes, de vies gâchées, vies cachées...
    Stop crying but living... I have a dream. No fear. Generous ans brave. Soyez fort(e)s. Salut à tous.
    C'était peut être pas un point de vue mais plutôt un témoignage. Merci

  62. Je trouve ça débile si on est pour ou contre l'homosexualité. On est comme on est et puis c'est tout. C'est comme si on demandait: pour ou contre l'heterosexualité? La question ne se pose même pas!!!

  63. Je ne suis pas contre les homosexuels! C'est pas forcé d'être avec un sexe différent quand tu n'es pas heureux et puis quand tu es homo... malgré tous les efforts que tu essayes de faire.. tu es destiné à l'être! {la société le prend trop fort!}
    Jenny États-Unis 14

  64. Je suis totalement contre!!!!!!!!!! Les gens qui sont homos font ça pour se donner un genre, avant il n'y avait pas autant d'homos!!!!
    Sandra

  65. "Pour ou contre l'hétérosexualité?" Mais enfin mais c'est ignoble ! Comment est-ce-que c'est humainement imaginable de poser une question pareille ?
    Je propose, sans vouloir en vexer, une reformulation du forum genre "Que pensez-vous de l'homosexualité? Comment réagissez-vous face à des personnes homosexuelles?" mais on ne peut pas juger quelque chose d'aussi large de cette manière ! Et "ça" parle encore d'ouverture d'esprit ! Bravo ! Continuez à être aussi "tolérants" vous ferez avancer le monde ! Waw ! Poutchou

  66. contre

  67. En réponse à Arianne - Désolée d'avoir été aussi directe mais moi j'ai de la difficulté à comprendre. En passant je suis plus tolérante qu'avant et je ne suis pas une sans coeur. Je suis même [peut-être] plus sensible que vous tous ici. Vous ne me connaissez pas et je ne juge pas. J'ai juste un peu de difficulté à comprendre. Je n'essaye pas de faire de la discrimination: c'est facile de dire qu'on accepte à 100%. Oui, c'est sûr, vous vous dites ça et je suis sûre que vous n'avez jamais réfléchi une fois à la question comme il faut. Je ne suis pas homophobe j'ai juste de la difficulté à accepter c'est tout.
    Et je suis sûre que vous êtes les premiers à niaiser les gays et lesbiennes et à faire des jokes. Je m'exprime moi et je donne mon point de vue parce que à l'école les gens ne veulent pas toujours m'écouter, alors sur internet je trouve que c'est un bon moyen de me défouler mais parfois je dépasse la limite de ma pensée.
    Les gays ne me font pas peur c'est juste que je ne les comprends pas. Je ne peux pas me mettre dans leur peau parce que à 9 ans je savais déjà que j'étais hétéro. Et moi j'ai toujours été attirée par le sexe opposé alors c'est ça.
    Alors Arianne je pense que tu y a été un peu fort dans tes propos sur moi. Et y a pas juste les homosexuels, tout le monde se fait niaiser. Moi je me suis fait niaiser parce que je suis un peu différente des autres et pendant des années et toi t'es peut-être celle qui a souvent niaisé les autres avant...
    Émilie, 15 ans (tu peux toujours m'écrire ça va nous permettre de discuter et d'éclairer la question et les autres ne m'écrivez pas pour m'insulter please!)

  68. Alors là!!!!! Je réponds à Emilie qui a proposé le sujet et qui a écrit la réponse ci-dessous
    Je ne comprends pas que tu puisses dire tout ça. Tu dis que "c'est absolument dégoûtant" de voir des filles ou des mecs s'embrasser; alors dans ce cas, explique-moi en quoi un mec et une nana qui se roulent une pelle ne sont pas, eux aussi, dégoûtants?
    Et je trouve que tu as vraiment du culot de dire que "tous les hétéros sont homophobes à un certain niveau". Comment peux-tu affirmer ça avec autant de certitude? Si tu veux une preuve que les hétéros non-homophobes existent, j'en suis une. Il n'y a pas "de plus en plus" d'homos, c'est seulement qu'ils ne vivent plus cachés comme ils ont dû le faire pendant longtemps, à cause de ceux qui les rejettaient sous prétexte "d'anomalie" ou d'autres préjugés infondés.
    Je te trouve intolérante, même si tu affirmes le contraire.
    Je ne t'agresse pas, je suis juste comme toi, j'ai 16 ans et je me révolte.
    Ariane, 16 ans, France

  69. Il y a pas un pour ou un contre. On est comme on est et on ne le choisit pas d'aimer certaines personnes, qu'ils soient du même sexe ou pas. Je crois que ta question devrait plutôt être pourquoi y a-t-il une discrimination envers les homosexuels? Parce qu'il n y a pas vraiment de discrimination envers les hétéros, parce qu'ils sont censés être "normaux".
    Morgann, 17 ans, France et Canada.

  70. Allo c'est moi qui ai proposé le sujet en passant.
    Moi je suis plus contre mais je respecte quand même je pense qu'aucun hétérosexuel n'est pas homophobe.
    Je m'explique. Moi je me considère comme homophobe, tous les hétéros le sont à un certain niveau. Moi je n'aurais pas d'amies qui seraient lesbiennes parce que j'aurais peur qu'elle me saute dessus et je pourrais avoir un ami homosexuel parce que je sais que ça ne m'ennuirait en rien et je pourrais me confier à lui.
    Si j'avais une amie lesbienne je ne serais pas attirée par elle mais elle, elle pourrait très bien être attirée par moi.
    L'autre jour, l'été passé, je suis allée à Province Town, une ville des État-Unis, c'est la ville où les homosexuels et lesbiennes restent et j'ai vu deux beaux gars se tenir la main, je me suis dit gaspillage. Et j'ai vu aussi un gars de 60 ans environ et un autre à peu près 55 ans, ils s'embrassaient sur la bouche. Je peux vous dire que ça m'a dégouté.
    C'est facile de dire je respecte ça à 100% c'est leur choix et blablabla. Moi je ne comprends pas les lesbiennes. Il y a tellement de beaux gars sur cette terre, on n'a pas besoin d'être lesbienne quoi c'est vrai. Et pour dire la vérité juste à imaginer deux filles ensemble j'ai mal au coeur. C'est absolument dégoutant. Il y en a de plus en plus maintenant. 10% de la population sont gays ou lesbiennes. C'est déprimant. D'ici 30 ans ça va être rendu normal je suppose???
    Moi je trouve pas ça normal!!!! Ok vous pouvez me traiter de c... et tout ce que vous voulez mais je ne le suis pas. J'ai 15 ans et c'est normal à l'âge de 15 ans de se révolter sur des trucs. Je veux dire je n'irais pas attaquer les personnes gays, au contraire, je suis sûre qu'un jour je pourrai l'accepter mais pas présentement, en tout cas pas à 100%, j'ai juste de la difficulté à comprendre parce que moi je suis attirée par le sexe opposé, les gars pour moi c'est vraiment une des choses les plus belles sur la terre et je ne comprends une fille qui trippe sur une autre fille. Et je pense que si il y a des lesbiennes et homosexuels qui lisent se message ils devraient y répondre et essayer de m'expliquer.
    Ne dites pas que je suis une sans coeur parce que un jour sur internet j'ai lu un témoignage d'un gars de 15 ans, il était gay et il faisait un peu pitié parce que ses parents ne le savaient pas et je voulais lui écrire pour lui dire des conseils et peut être être son amie mais je n'ai pas eu le courage. Aujourd'hui je le regrette de ne pas l'avoir aidé mais c'est la vie.
    Mais c'est sûr que je suis pas très pour parce que j'ai de la difficulté à comprendre. Mais j'ai un grand coeur quand même et je suis hypersensible alors je comprends que les gays le vivent mal et j'ai de la peine pour eux.
    Émilie
    retour

  71. On peut pas être pour ou contre l'homsexualité ! Si deux hommes ou deux femmes s'aiment, tu peux pas les empêcher de s'aimer ! Alors si ça te fait ch... de les voir s'embrasser, tu tournes la tête, mais c'est pas une attitude de citoyen !
    une hetero

  72. Moi, je suis ni pour ni contre.
    C'est normal que deux personnes s'aiment et qui sont du même sexe. J'en ai déjà connue des lesbiennes (plusieurs fois) et les pédés (désolée pour ce mot "impoli") une fois. C'est la vie qui compte sur eux.
    Charlotte, Belgique

  73. Je pense que tout le monde a le droit de s'aimer que ce soit fille-fille ou garçon-garçon

  74. Nous n'avons pas à être pour ou contre l'homosexualité. C'est un choix que ces gens prennent entre eux et par conséquence de ce fait nous n'avons pas à juger les décisions qui n'imcombent qu'à leur vie.
    Comment des gens, la plupart catholiques, peuvent-ils condamner ces pratiques sexuelles alors que eux même prêchent la tolérance? Nous n'avons pas à nous substituer à quelques autorités que ce soit; nous avons je pense bien d'autres choses à faire dans ce monde avant de juger le mode de vie de personnes qui, que je sache, ne desobéissent à aucune loi.


RETOUR À LA LISTE DES DÉBATS EN COURS