Cruella : Disney dévoile une nouvelle bande annonce sur les origines de la Reine du Mal

Cruella nouvelle affiche Disney
© Disney


Après Maléfique, c'est au tour de Cruella d'Enfer d'avoir droit à son film en live-action. La méchante des 101 Dalmatiens est donc de retour sous les traits d'Emma Stone(The Amazing Spider-Man) dans un nouveau film signé Craig Gillespie.
L'actrice de La La Land campe la jeune Estella Devil, future Reine du Mal en devenir. Ce préquel du fameux dessin animé de 1961 se concentre ainsi sur la genèse de l'une des méchantes les plus iconiques des studios de la firme aux grandes oreilles.

Disney vient de dévoiler une nouvelle bande annonce de cette nouvelle adaptation en live-action. On y découvre ainsi de nouvelles images d'Estella, alias Cruella De Vil, jeune créatrice de mode qui se fait malmener par la Reine de la mode, la baronne von Hellman, interprétée par Emma Thompson (Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban, Nanny McPhee). Ce nouveau trailer met l'accent sur leur relation, qui va transformer Estella en la jeune, machiavelique et impitoyable Cruella, aux looks les plus fous et aux cheveux bicolores.

En vidéo : Cruella : nouvelle bande annonce Disney

La sortie du film est prévue le 28 mai aux USA en Premier Access sur la plateforme Disney+ et dans les salles françaises le 26 mai, si la situation sanitaire le permet.

Synopsis du film : Londres, années 70, en plein mouvement punk rock. Escroc pleine de talent, Estella est résolue à se faire un nom dans le milieu de la mode. Elle se lie d’amitié avec deux jeunes vauriens et montent avec eux des arnaques en tout genre en plein cœur de Londres. Un jour, ses créations se font remarquer par la baronne von Hellman, une grande figure de la mode, terriblement chic et horriblement snob. Mais leur relation va déclencher une série de révélations qui amèneront Estella à se laisser envahir par sa part sombre, au point de donner naissance à l’impitoyable Cruella, une brillante jeune femme assoiffée de mode et de vengeance…

Cruella nouvelle affiche Disney
© Disney

A lire aussi