Momes, le site des activités pour enfants !

Comment enseigner une langue étrangère aux maternelles ?

Apprendre les langues étrangères aux enfants
© mômes.net / Caroline Fernandez

Pourquoi enseigner une langue vivante étrangère dès la maternelle ?

Éveiller l'esprit des enfants

Plusieurs études ont montré que l’apprentissage d’une langue étrangère avant 7 ans était bénéfique et prometteur. En effet, les jeunes enfants ont une capacité de perception et de mémorisation bien plus importante qu’à l’âge adulte. C’est pourquoi il est possible, dès la maternelle, de les sensibiliser aux sonorités d’une langue étrangère. C'est également un bon moyen de leur faire découvrir une nouvelle culture. Une autre façon de penser le monde et d’éveiller leur curiosité au-delà des frontières.

L'enfant au cœur du processus d'apprentissage

La première richesse culturelle s'est l'enfant lui-même. Chaque classe est constituée d’une diversité d’élèves, permettant d’apprendre avec eux et par eux. Beaucoup d’élèves ne parlent pas uniquement le français à la maison, c’est pourquoi il est intéressant de les solliciter en classe pour en parler, pour qu’ils transmettent leurs savoirs et apprennent du vocabulaire aux autres élèves.

Ainsi, l’élève n’est plus seulement l’apprenant mais il est également un acteur de l’apprentissage. Partir du vécu des élèves est très sécurisant et permet d’instaurer une relation de confiance et de fédérer les élèves entre eux.

L'importance d'une éducation ludique

Il s’agira de faire de l’apprentissage d’une langue étrangère, un apprentissage transversal et non forcément en faire l’objet d’une séance comme en élémentaire. En maternelle, on va seulement les sensibiliser au quotidien par des petits rituels, des moments spontanés, des comptines, des activités sensorielles, d’écoute qui permettent de percevoir ces nouvelles sonorités.

L'initiation des élèves à une langue vivante étrangère à l'école

Le rituel de l'appel

Au moment de l’appel, on se dit bonjour dans toutes les langues connues de la classe. On peut utiliser les langues proposées ou parlées par les enfants et celle que l’enseignant connaît.

« Bonjour » ; « Hello » ; « Holà, Que tal ? » ; « Allo » ; « Salam Alikoum » et bien d’autres

Les enfants devront choisir une façon de dire bonjour et y répondre. Si c’est l’instituteur qui initie ce petit rituel, les élèves suivront spontanément et iront eux-mêmes chercher de nouvelles façons de dire bonjour.

Apprendre en chanson

Pour se sensibiliser aux sonorités d’une langue étrangère, l’écoute est primordiale afin de se familiariser avec la prosodie de la langue. On peut écouter voire apprendre des comptines selon le niveau des élèves sur des thèmes simples comme :

Les enfants connaissent peut-être des chansons en langue étrangère apprises à la maison qu’ils peuvent partager au reste de la classe.

Cuisiner pour se rassembler

Les activités motrices et sensorielles permettent de mémoriser et de s’imprégner encore plus d’une autre culture car elles passent par le vécu. La cuisine est un premier relai culturel. Selon la langue étrangère travaillée, on peut cuisiner une recette traditionnelle du pays concerné, comme en organisant par exemple un brunch anglais avec les élèves. Cuisiner des pancakes et ainsi travailler la recette tout en s’appropriant les codes traditionnels d’une autre culture. Profitons de ce moment pour apprendre les mots liés à cette recette, le nom du plat, les ustensiles ou les actions réalisées. On peut impliquer les parents aux ateliers, surtout s’ils connaissent la culture en question. L’activité devient ainsi un réel moment de partage et de transmission.

A lire aussi

Auteur : 
avec la contribution pédagogique de Caroline Fernandez, professeure des écoles.
Article publié