Comment analyser un document iconographique du Moyen-Âge

Les œuvres d’art sont très souvent utilisées par les historiens. A travers une image, on peut comprendre la personnalité de l'auteur et l'esprit de l'époque. Voici une méthode pour analyser la miniature du baptême de Clovis, extraite des Grandes Chroniques de France.

Le baptême de Clovis

DISCIPLINE NIVEAU THÈME OBJECTIF HISTOIRE CM1 MOYEN-AGE

- Étude d'un document iconographique du Moyen-Âge

- Connaître un personnage important de notre histoire : la légende et la réalité.

- Connaître une date importante : 496 (baptême de Clovis)

Étudier un document iconographique : le baptême de Clovis, miniature extraite des Grandes Chroniques de France, XIVe siècle.

le baptême de Clovis, miniature extraite des Grandes Chroniques de France

Vocabulaire 

- Baptême : le baptême est un sacrement de la religion chrétienne. Lors de cette cérémonie, interviennent des symboles (l'eau est le symbole de la pureté), des gestes (la bénédiction) et des paroles.

- Baptistère : bâtiment où l'on baptisait les personnes qui désiraient devenir chrétiennes.

- Catholique : chrétien qui reconnaît le pape comme chef de l’Église.

- Conversion : fait de passer d'une croyance à une autre considérée comme vraie.

- Église : l'ensemble des chrétiens.

- Évêque : chef religieux responsable d'une région d'un point de vue spirituel.

Reconnaître la nature du document 

Où peut-on trouver cette image ? Comment appelle-t-on ce type d'image ? (miniature, enluminure, vitrail, fresque) ?

C'est une enluminure : décoration ornant d'anciens manuscrits.

Présenter le document 

- Titre

- Auteur

- Date ou période historique

- Où a-t-il été fait ? Où peut-on le voir ?

Cette enluminure représente le baptême de Clovis. Les enlumineurs étaient des moines qui dessinaient différentes scènes dans des manuscrits. Elle date du XIVème siècle et elle est extraite des Grandes Chroniques de France (Bibliothèque nationale de France).

Analyser le document 

a) Repérer les informations.

Quelle est la date du baptême de Clovis ?

Clovis a épousé Clothilde, nièce du roi burgonde Gondebaud (492). Clothilde, princesse catholique, a tenté en vain de convertir son mari, Clovis. Lors d'un combat décisif contre les Alamans, il aurait promis de se convertir en cas de victoire.
La cérémonie du baptême de Clovis eut lieu le jour de Noël, à Reims, en 496.

Où est Clovis ? Quelle est sa tenue ?

Clovis est nu et est plongé dans les fonts baptismaux (bassin qui contient l'eau du baptême).

Quels sont les autres personnages ? Observer leur tenue vestimentaire.

Aux côtés de Clovis, se trouvent un évêque et Saint Rémi qui le baptise. Rémi, reconnaissable à sa mitre et à sa crosse, verse l'eau du baptême sur la tête du roi.

Un animal est représenté. Lequel ? Que tient-il dans son bec ?

Au-dessus de la tête de Clovis, une colombe, venant du ciel, apporte la sainte ampoule qui contient l'huile sacrée (le saint chrême : mélange d'huile d'olive et de résines aromatiques) pour oindre le roi. La colombe est envoyée par Dieu, elle représente l'esprit saint.

b) Interpréter l'image.

Relever ce qui était réellement visible le jour du baptême.

Quel est le symbole de la royauté qui est représenté ici ?

Clovis porte une couronne qui est le symbole de son pouvoir.

Deux événements de nature différente sont représentés ici. Lesquels ?

c) Pourquoi le baptême de Clovis est-il un événement important ?

Clovis est le premier roi des francs à se convertir au christianisme. Le baptême de Clovis a donné naissance au premier État barbare chrétien, fondé sur les ruines de l'Empire romain.
Cette miniature est un outil de propagande monarchique. Les rois francs seraient en contact direct avec Dieu. Le baptême de Clovis et le sacre des rois de France sont assimilés dans cette miniature. En souvenir du baptême de Clovis, l’Église conçut la cérémonie du sacre durant laquelle l'évêque déposait de l'huile sainte sur le front des rois de France pour montrer que leur pouvoir venait de Dieu. Reims est devenu la ville où ont lieu les couronnements des rois de France.

 

À lire aussi

La rédaction de Mômes.net Article mis à jour le