L'histoire du catch

Le catch est très populaire aux États-Unis et au Mexique, où le public raffole de ces combats spectaculaires. Ce divertissement sportif, retransmis à la télévision, a des origines très anciennes...

L'histoire du catch

Le catch, un phénomène de foire !

Le catch puise ses origines dans les foires ! Vers 1850, dans les spectacles forains, des colosses lançaient des défis aux spectateurs pour s'affronter dans un ring. Si ces-derniers remportaient le match, ils étaient censés gagner une somme rondelette. Mais, dans la plupart des cas, les "spectateurs" volontaires étaient en fait des lutteurs embauchés par les dirigeants du cirque dans le but de faire le spectacle ! Autant dire que l'issue du combat était déterminée à l'avance... On ne parlait pas de "catch" à l'époque mais de combats.

catch spectacle

Le catch tel qu'on le connaît aujourd'hui, vient donc de cette ancienne pratique et à évoluer un peu différemment selon les pays :

En France :
Le catch français ne connaît pas le même succès que le catch américain. Mais, aujourd'hui, le catch français revient petit à petit en force avec des personnalités comme Tom La Rouffa, notre catcheur niçois !

Au Mexique : Le Lucha Libre
Le Mexique est connu pour ses catcheurs masqués et maquillés. Ici, l'aspect spectacle est vraiment mis en avant ! Les catcheurs sont répartis en deux catégories : les Technicos qui sont les gentils et les Rudos qui jouent les méchants. Lucha Libre signifie "lutte libre" en français.

masque de catch

Au Japon : le Puroresu
Les Japonais connaissaient une autre forme de catch : les sumos. Mais, de retour d'un voyage aux États-Unis, le Sumo Shokichi Hamada fit découvrir cette discipline à son pays. Et le catch s'est implanté dans le pays asiatique !

Aux États-Unis : le Pro Wrestling
Le catch aux États-Unis est aujourd'hui ultra populaire. Il est regardé par des millions de personnes et les catcheurs les plus connus sont considérés comme des dieux vivants !

catch etats-unis

Illustrations : © Freepik (image principale), © Pixabay (combat sur le ring), © Pixabay (masque de catch), © Flickr (combat aux États-Unis)

À lire aussi

Ann-Patricia Pitois Article mis à jour le