Le développement durable

Le "défi pour la Terre" de la Fondation Nicolas Hulot

Tout le monde est responsable de l'environnement. Si on laisse couler un robinet en pensant que ce n'est pas grand chose, on se trompe. Une goutte d'eau, c'est beaucoup d'eau gâchée à la fin de l'année ! Ce serait dommage n'est-ce pas ?

Pour mener ce combat, qui nous concerne tous, la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l'Homme et l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) ont lancé un défi aux Français : le Défi pour la Terre.

Tout le monde peut s'y mettre !

Chacun peut contribuer à préserver la planète grâce à des gestes simples du quotidien. Les enfants, sensibles aux thématiques environnementales, sont tout particulièrement mis à contribution. Les enfants peuvent s'engager à mettre en œuvre des gestes adaptés à leur vie de tous les jours. L'engagement de chacun, seul ou collectivement, dans sa classe ou en famille, contribue à relever le défi.

Voici les 10 gestes proposés aux enfants :

1. J'éteins la lumière et les appareils électriques sans les laisser en position veille.
2. Je n'utilise pas le chauffage trop fort.
3. Je prends une douche rapide plutôt qu'un bain.
4. Je n'utilise l'eau chaude que quand c'est vraiment nécessaire.
5. Je divise par deux ma consommation de papier, en utilisant par exemple les deux faces.
6. J'achète des produits respectueux de l'environnement.
7. Je trie mes déchets.
8. Je ne jette pas les piles, les médicaments ou les ampoules avec les autres déchets.
9. Je me déplace à pied ou à vélo pour les petits trajets.
10. Si je le peux, pour les grands voyages, je me déplace plutôt en train qu'en avion.

Protéger environnement

Ces gestes sont tous bénéfiques pour la planète. Ils permettent notamment d'économiser de l'énergie et donc de réduire les émissions de gaz à effet de serre, responsables du changement climatique.

Mais cette liste n'est bien sûr pas exhaustive : on peut aussi utiliser un panier au lieu d'un sac en plastique jetable quand on fait les courses, utiliser un chiffon en tissu qu'on récupère d'un vieux drap plutôt que d'acheter des lingettes, utiliser des piles qui se rechargent, récupérer les feuilles utilisées d'un seul côté pour se fabriquer des carnets de brouillon, etc.

Il est aussi recommandé de trier ses ordures pour pouvoir recycler tout ce qui pourra l'être. Par exemple avec les bouteilles plastiques recyclées, on pourra faire des pulls polaires. Avec les boîtes de conserve, on peut récupérer l'acier, le papier peut aussi être recyclé. Mais si tout est dans la même boîte à ordures, les déchets ne pourront pas être retraités. Ils seront soit incinérés soit enfouis. Dans les deux cas, ils resteront source de pollution.

Chacun à son niveau peut agir. Pourquoi pas vous ?

Illustrations : © Freepik (illustration principale) et © Pixabay (la planète bleue)

À lire aussi

La rédaction de Mômes.net Article mis à jour le