5 conseils pour apprendre à faire du vélo

enfants à vélo
© istock

1/ Première étape : bien choisir son vélo

Avant de partir à l’aventure sur son vélo, l'enfant doit comprendre le principe de la propulsion : il pousse avec ses pieds et l’engin avance. Avec un vrai vélo, c’est l’action de pédaler qui fait avancer. La draisienne ou le vélo sans pédale sont donc de bons outils pour commencer. De plus, ils seront un bon moyen pour votre enfant de prendre conscience de l'espace.
Quand l’enfant est prêt à se lancer, on peut dire au revoir à la draisienne et lui acheter son premier vélo. Vous devez choisir un vélo adapté à sa taille : inutile de prendre un vélo trop grand « pour quand il grandira » ! Une astuce pour savoir si le vélo est à la bonne taille : les pieds de l'enfant doivent toucher le sol, bien à plat, lorsque la selle est baissée.
 

A quel âge enlever les petites roues ?

Question piège… Les petites roues sont une fausse bonne idée ! Pour faire du vélo, il faut maîtriser deux choses : l’équilibre et le pédalage. Les petites roues peuvent aider l’enfant à maîtriser le pédalage mais certainement pas à trouver son équilibre à vélo. Vous avez déjà essayé de prendre un virage ou de faire un demi-tour avec un tricycle ? Même si elles paraissent rassurantes, les petites roues ne favorisent pas l'apprentissage du vélo, au contraire. Le mieux est donc que les parents se tournent en premier lieu vers un vélo sans roulette ou une draisienne pour que l'enfant apprenne à rester en équilibre puis passe sur un vrai vélo !

2/ Méthode pour apprivoiser son vélo

A l’arrêt, il est important que les parents montrent à l’enfant la position idéale sur le vélo : le dos droit et la tête bien relevée, pour regarder au loin, et tenir fermement le guidon.  Expliquez-lui toutes les parties du vélo et à quoi elles servent pour que l’enfant comprenne bien comment ça fonctionne : les roues, le guidons, les freins, la chaine… Apprenez-lui à monter et descendre du vélo, à bien positionner ses pieds sur les pédales et aussi à poser son vélo sur la béquille, contre un mur ou par terre, et comment le relever.  N’oubliez pas l’équipement : casque, gants, coudières, genouillères. En cas de chute il sera bien protégé !

3/ Apprentissage du démarrage et du freinage

La manière la plus sûre et facile de démarrer est de placer le vélo entre ses jambes, de positionner une pédale en haut, d’y poser son pied et de donner la première impulsion. Attention à ne pas regarder ses pieds en pédalant, sinon c’est la chute assurée !
Les enfants doivent tout de suite apprendre à freiner. Il faut actionner en même temps les freins avant et arrière. Si les freins avant sont actionnés seuls ou trop brutalement, ils risquent eux de bloquer la roue, la roue arrière pouvant alors se soulever et donc de déséquilibrer l’enfant… gare aux bobos !

4/ Comment garder son équilibre sur son vélo ?

Comme évoqué précédemment, la draisienne ou le vélo sans pédales sont un bon début pour trouver son point d'équilibre. Le fait de pédaler lentement est également un bon exercice pour apprendre à garder l'équilibre. Enfin, il est important de toujours rester bien positionné et de regarder droit devant soi.

Les cyclistes en herbe doivent être capables de réaliser un parcours déterminé et de tenir une trajectoire précise. Pour l’entrainer, proposez-lui ces exercices : suivre une ligne dessinée au sol à la craie ou une trajectoire définie en suivant un adulte lui aussi à vélo, adapter sa trajectoire en suivant les consignes de l’adulte (passer à sa droite ou à sa gauche selon de quel côté l’adulte décide de tendre son bras).

5/ Comment apprendre à tourner à son enfant ?

Il est indispensable d’être capable de prendre des virages plus ou moins serrés, à des vitesses plus ou moins importantes. Apprenez-lui à slalomer ou à faire des 8, à l’aide de repères (boites de conserve ou autres objets que vous trouverez à la maison). Pour qu’il se perfectionne, vous pouvez ensuite rapprocher les repères pour l’obliger à prendre des virages plus serrés ou lui demander de réaliser ce parcours plus vite.
Ne soyez pas avares en encouragements ! Féliciter l’enfant pour ses réussites est le meilleur moyen pour l’aider à progresser. De plus, les parents doivent faire preuve de patience : l'apprentissage du vélo peut prendre du temps et doit rester un plaisir ainsi qu'un moyen de profiter d'un moment familial en extérieur. 

Apprendre à faire du vélo en ville

Avant de partir en balade à vélo en milieu urbain avec toute la petite troupe, n’oubliez pas de rappeler aux plus jeunes les règles de sécurité élémentaires : respecter les priorités et les feux rouges, rouler en file indienne (et non les uns à côté des autres), être attentifs aux voitures et aux piétons… L'objectif est de passer un moment familial en toute sécurité. Bonne route !

Pour apprendre le code de la route

A lire aussi