Le Père Fouettard : il est vraiment l'antithèse du Père Noël !

Le Père Fouettard est bien différent de Saint-Nicolas et du Père Noël. Ce personnage, lié aux fêtes de Noël, punit les enfants paresseux et désobéissants. Découvrez ses origines et à quoi il ressemble... Voici l'essentiel à savoir sur le Père Fouettard.

Le personnage de Krampus (Père Fouettard) en Autriche
©Pixabay / NickyPe

Qui est le Père Fouettard ?

Aujourd'hui, les enfants ignorent souvent l'existence du Père Fouettard. Pourtant, ce personnage fictif est lié aux traditions de Noël. Il accompagne Saint-Nicolas lors de sa tournée de distribution de cadeaux, pendant la fête de Saint Nicolas, le 6 décembre. Son rôle est de punir les gamins désobéissants ou paresseux. Il les fouette pour qu'ils obéissent (d'où son nom). Et, s'ils résistent, ils les emmène dans un grand sac... On comprend pourquoi les bambins avaient jadis une peur bleue du Père Fouettard !

A quoi ressemble le Père Fouettard ?

Il est toujours représenté le visage sale, parfois grimé en noir, avec une longue barbe et des cornes. Il porte un manteau noir, des grosses bottes ou des sabots bruyants, et parfois des chaînes ou des grelots. Bref, c'est un personnage repoussant. Tout le contraire du Père Noël !

Les différents noms du Père Fouettard

Selon les régions ou les pays, le Père Fouettard est appelé différemment.
En Alsace, on l'appelle Hans Trapp.
En Normandie, on l'appelle Père La Pouque.
Au Luxembourg, on l'appelle Housecker.
En Hollande, on l'appelle Zwarte Piet.
En Allemagne, on l'appelle Ruprecht.
En Autriche, on l'appelle Krampus.

Homme portant un masque de Krampus en Autriche
© Pixabay / NickyPe

L'origine du Père Fouettard

L’origine précise du Père Fouettard reste un mystère : elle varie d'une région à l'autre ou d'un pays à l'autre ! Mais, on dit généralement que son histoire remonterait au XVIe siècle... En 1552, les troupes de Charles Quint font le siège de la ville française de Metz. Pour se moquer de l'empereur et se donner du courage dans l'adversité, les habitants de la cité mosellane assiégée organise une procession de l'effigie du souverain armé d'un fouet, avant de la brûler. Puis, un an près la défaite des troupes de Charles Quint, en 1553, un personnage aussi caricatural est exposé sur la place publique...

La version alsacienne

Pour les Alsaciens, le personnage est apparu en 1737. Il est inspiré d'un chevalier du XVe siècle, Hans Von Trotha qui vivait dans le château de Berwartstein, Ce chevalier est considéré comme une brute sanguinaire qui terrorisait la population locale.

Polémiques...

La figure du Père Fouettard, dont le visage est parfois grimé en noir, est aujourd'hui sujet à controverses. Notamment aux Pays-Bas. Certains l'accusent de véhiculer des stéréotypes raciaux et d'être un héritage de la colonisation...


Illustrations :
Le personnage de Krampus en Autriche (image principale) : © Pixabay / NickyPe
Homme portant un masque de Krampus en Autriche : © Pixabay / NickyPe

À lire aussi

Ann-Patricia Pitois Article publié le