Momes, le site des activités pour enfants !

Organiser une fête d'école : bonne ou mauvaise idée ?

Animation fête de fin d'année à l'école
© Istock - Wavebreakmedia

Les vacances d’été approchent. Au sein de l'établissement comme à la sortie des écoles, on commence à entendre les phrases « fête de fin d’année », « kermesse » ou encore « spectacle de fin d’année ». Les écoles profitent du beau temps pour célébrer la fin d’une année avec les élèves, les parents ainsi que les collègues. Alors, bonne ou mauvaise idée ? Voici un petit aperçu des intérêts, des inconvénients, des difficultés qui peuvent ressortir durant ces événements festifs au sein des écoles.

Pourquoi mettre en place une fête de fin d'année scolaire ? Les intérêts

  1. C’est un événement informel qui permet de revoir les parents, les collègues et les élèves de manière plus décontractée, le côté festif permet un échange plus léger. En invitant les parents à entrer dans la sacro-sainte école, l'événement lie les deux grands encadrants de l'enfant, les parents d'un côté et l'Éducation nationale de l'autre. Cela permet d'entretenir ce que l'on appelle la « co-éducation », le lien famille-école.
  2. Ce lien se forme et permet aux familles de se visualiser le travail du corps enseignant auprès de leurs rejetons, de façon très concrète. Un spectacle ou pièce de théâtre peut être préparé, une chanson interprétée, une exposition montée à partir des œuvres réalisées en arts plastiques, en sciences ou en histoire.
  3. L'image qu'ont certains élèves de l'école est parfois assez négative, associé au « travail », au «  dur labeur », percevant l'établissement comme un passage obligatoire quand les parents travaillent. Organiser des événements festifs permet de montrer aux élèves que l’école est bien plus que cela. C'est un lieu de vie, de joie, de partage où l'on peut aussi s’y amuser. C’est important de donner envie aux enfants de venir à l’école.
  4. La fête d'école est l'occasion de renflouer les caisses de l'établissement à travers l'organisation d'une tombola, d'une vente de gâteaux et de stands d'animation. Cela permettra l'année suivante de réaliser des projets avec les enfants tels que des sorties ou de répondre à des besoins particuliers en termes de fournitures.

Quelles difficultés surmonter quand on organise une fête de l'école ?

Si la fête de fin d'année semble avoir de nombreux avantages, elle n'est pas dénuée d'inconvénients dans son organisation.

  1. Les événements nécessitent souvent beaucoup de travail surtout s’il y a des stands, des activités. Une telle organisation demande d'établir un plan d’action clair pour l’équipe enseignante et les parents pour que chacun s’y retrouve.
  2. L'investissement des parents est d'ailleurs déterminante dans la mise en place de la fête d'école. Le corps enseignant ne compte pas assez de personnes pour consacrer du temps à l'élaboration des animations ; celle-ci se fait d'ailleurs souvent sur la pause-déjeuner et la vie personnelle. Une mobilisation générale est donc nécessaire auprès des familles. C'est d'autant plus important le jour-même. La fête ne prend que si les familles sont bien présentes à l'événement et donc suffisamment investies pour s'approprier cette journée et en faire un moment de convivialité et de partage d'enseignements.
  3. Les spectacles, chorales et autres représentations demandent beaucoup de préparation et de travail en amont pour les élèves. Ce projet de fête d'école intervient à un moment de l'année peu favorable à ce genre de projets, tant pour les élèves - fatigués et excités d'être bientôt en vacances - que pour l'enseignant, qui se voit dans l'obligation de boucler le programme souvent en urgence. Pas facile de tout caser dans un même emploi du temps.

A lire aussi

Auteur : 
Avec la contribution pédagogique de Caroline Fernandez, professeure des écoles.
Article publié