Les enfants abandonnés

Découvrez ce poème sur les enfants des rues, écrit par Antoine, 12 ans.

enfants des rues

Les enfants perdus,

Traversent la rue comme le cœur des heureux,

Les malheureux déçus,

Jouissent des riens, souhaitent un regard vers eux,

Les enfants des rues,

Ne vivent que d'elles, sans les aimer vraiment,

Les tristes yeux perdus,

S'attardent sur les cabots, seuls, pas plus importants,

Les enfants abandonnés,

Ils espèrent, mais ils ont peur,

Ils tolèrent neige, pluie, grands malheurs !

Les petits hommes fourbus,

Aiment les babioles qu'ils trouvent on ne sait où,

Les maîtres des grandes rues,

Ils s'amusent d'un rien, ils dorment partout,

Les pauvres, les âmes perdues,

Au cœur de l'enfance, déjà doivent grandir,

Depuis longtemps déchus,

Ils vivent de pitié, ils rêvent d'avenir,

Les enfants abandonnés,

Ils espèrent mais ils ont peur,

Ils tolèrent neige, pluie, grands malheurs !

Les petits perdus de vue,

Ils craignent, mais ils ont espoir,

Ils attendent quelqu'un pour pouvoir y croire.

À lire aussi

La rédaction de Mômes.net Article mis à jour le