Carnaval

Le carnaval de Venise

Le carnaval de Venise est l’un des plus anciens et des plus célèbres au monde. Découvrez ses origines et les spécificités de ce carnaval haut en couleur qui attire des milliers de visiteurs chaque année.

Le carnaval de Venise

Dix jours de festivités au mois de février

Les dates du carnaval changent chaque année. Mais, c'est toujours au mois de février, autour de Mardi gras. Les festivités se déroulent 10 jours durant dans la cité des Doges. Le carnaval de Venise débute par un prologue le week-end précédent son ouverture officielle, avec une grande parade nautique de barques et bateaux le long du canal de Cannaregio.

La carnaval à proprement parlé démarre avec le traditionnel défilé des Marie, pendant lequel 12 jeunes vénitiennes réputées pour leur beauté traversent la ville. Autre temps fort : le vol de l'ange. Il était autrefois réservé à un invité prestigieux, puis à un acrobate. Aujourd'hui, une colombe effectue ce vol de l'ange depuis le campanile Saint-Marc. Mais, la Fiesta Veneziana ne se limite pas à cela ! Défilés en musique, spectacles, parades de gondoles sur l'eau et bal costumés régalent les milliers de spectateurs qui s'y rendent chaque année.

Un couple costumé au carnaval de Venise

L'origine du carnaval de Venise

Cet événement culturel existe depuis le Moyen-Âge. Au XIe siècle déjà, des défilés, des fêtes, des bals et des joutes aquatiques animaient la ville pendant plusieurs semaines. C'était l'occasion pour les Vénitiens de bouleverser les codes sociaux et de jouir de plus de liberté. Les pauvres pouvaient se déguiser en riches et les riches en pauvres, cachés derrière des costumes et des masques.

Puis, au fil des siècle, le carnaval est progressivement pris en main par l'aristocratie vénitienne pour affirmer la puissance de la cité des Doges. Le peuple est tout de même associé à la fête, à travers des jeux. Au XVIIIe siècle, le carnaval connaît un âge d'or : des milliers de visiteurs venus de toute l'Europe s'y pressent. Mais, à la chute de la République, à la fin du siècle, les festivités sont supprimées, par crainte d'attaques et de tentatives de déstabilisation politique. Ce n'est qu'en 1980 que le carnaval de Venise est officiellement relancé.

Un couple devant le pont des soupirs

La tradition des masques et des costumes

Tous les costumes du carnaval de Venise sont inspirés de la commedia dell'arte, un genre de théâtre d'origine italienne où tous les personnages sont masqués. Ce genre de théâtre était très populaire en Europe entre les XVIe et XVIIIe siècles. L'un de ses plus célèbres personnages est sans conteste Arlequin, un valet rusé. Son costume se distingue par ses triangles multicolores, son masque noir et sa coiffe de bouffon. La Bauta est un autre costume traditionnel, porté aussi bien par les hommes que par les femmes. Son masque blanc quadrangulaire permet de manger sans avoir à l’enlever. Pratique ! Quant à la Gnaga. Il s'agit là d'un costume comprenant des vêtements féminins et un masque de chat. Mais il aussi porté par des hommes souhaitant se travestir.

Une femme cachée derrière un masque

Illustrations :

Une femme masquée devant le Palais des Doges © Pixabay

Un couple costumé au carnaval de Venise © Flickr

Une femme cachée derrière un masque © Pixabay

Un couple devant le pont des soupirs © Pixabay

À lire aussi

Ann-Patricia Pitois Article mis à jour le