Jour de la marmotte

Qu'est-ce que le Jour de la marmotte ?

Le 2 février, c'est la Chandeleur, mais c'est aussi le Jour de la marmotte ! Cette fête, peu connue en France, se célèbre surtout en Amérique du nord. Elle est tellement rigolote que Momes a décidé d'en faire profiter les petits Français !

marmottes dans les Alpes

Que se passe-t-il le Jour de la marmotte ?

La marmotte est un animal qui hiberne. C'est à dire qu'il vit au ralenti et dors énormément pendant 5 mois et demi. Alors, le jour de son réveil est très attendu !
La tradition du Jour de la marmotte veut que l'on observe l'entrée du terrier d'une marmotte. Si elle sort de son trou et qu'elle ne voit pas son ombre, c'est que le temps est nuageux et que l'hiver finira bientôt. En revanche, si le temps est clair et ensoleillé, la marmotte sera effrayée en voyant son ombre. Elle rentrera à nouveau dans son trou pour les six semaines suivantes et l'hiver durera six semaines de plus !

Autant dire, que tout le monde souhaite que ce jour-là, la marmotte ne voit pas son ombre...

La marmotte entre dans son terrier

Jour de la marmotte : son origine

Même si cette fête se célèbre surtout en Amérique du nord, son origine serait plutôt européenne ! Dans les Pyrénées, on disait qu'à la Chandeleur, l'ours sortait de la grotte où il hibernait et inspectait le ciel : si celui-ci était dégagé, il retournait dans son gîte pour quarante jours. Dans le Limousin, il s'agit du loup, en Lorraine de la loutre, en Irlande du hérisson, etc. Avec les colonies, les émigrations, la tradition s'est répandue aux états-unis, où les habitants l'ont associé à l'animal hibernant le plus répandu sur leur continent : la marmotte.

Illustration : marmotte dans son terrier (Pixabay/Joergelman)

À lire aussi

La rédaction de Mômes.net Article mis à jour le