Hanoucca

Origine et définition de Hanouccah

Découvrez la fête de Hanouccah.

Hanouccah bougies

Hanouccah (ou Hanouka) est une fête juive. C'est la fête de la victoire de la lumière sur l'obscurité. Elle a lieu tous les ans, généralement en décembre. Hanouccah signifie "inauguration" en hébreu.

Elle repose sur un récit écrit par un juif anonyme aux alentours de 100 avant l'ère chrétienne. Au deuxième siècle avant Jésus-Christ, Israël est occupée par les Grecs qui voulaient imposer leur religion polythéiste. Après trois ans de lutte, le peuple se soulève et parvient à chasser l'armée grecque. Le Temple de Jérusalem, que les occupants avaient consacré à leurs dieux, est rendu au culte juif.

Quand les rabbins veulent rallumer la Ménorah du Temple (le candélabre à sept branches), ils ne trouvèrent qu’une seule fiole d’huile d’olive ayant avait échappé à la profanation par les Grecs.
Miraculeusement, ils allument la Ménorah et l’huile à peine suffisante pour un jour dure pendant huit jours

Pour commémorer et faire connaître ce miracle, la fête de Hanouka est célébrée à partir du 25 kislev (qui correspond, selon les années, aux mois de novembre ou décembre dans le calendrier grégorien) et dure huit jours.

Les toupies ont un rôle particulier lié à Hanouccah. Pendant l'Antiquité, les Grecs avaient décrété que l'étude de la Torah était un crime. Mais les enfants juifs continuèrent à l'étudier en secret. Mais quand les militaires grecs patrouillaient, ils faisaient semblant de jouer à la toupie. Aussi, sur chacune des quatre facettes de la toupie  est inscrite une lettre hébraïque qui renvoie à la phrase "Un grand miracle est arrivé là-bas."

Pendant Hanouccah, la coutume est de manger des beignets, comme des laktès par exemple, qui rappelle combien l'huile est très importante durant cette fête. Et il est aussi de coutume de donner un peu d'argent de poche aux enfants pour leur apprendre la charité et les encourager à faire de bonnes actions.

À lire aussi

La rédaction de Mômes.net Article mis à jour le