Les vacances de la Toussaint

C'est quoi la Toussaint ?

Date, origine, etc... Momes vous éclaire sur la Toussaint et vous explique la différence avec le jour des défunts, Halloween et le "Día de los Muertos" mexicain.

toussaint les saints

La Toussaint ou la fête de tous les saints

Comme son nom l’indique, la Toussaint est la fête de tous les saints. Elle est célébrée le 1er novembre par les catholiques. Son origine est très ancienne : elle remonte au IIe siècle, quand les adeptes du christianisme ont commencé à honorer ceux qui étaient morts en martyrs. Mais la date du 1er novembre n'a été choisie que bien après, sous le pape Grégoire III (731-741). Le pontife élève une chapelle à Rome en l'honneur des saints et ordonne qu'ils soient fêtés le 1er novembre. Pourquoi a-t-il choisi ce jour ? Personne ne le sait. En tous cas, son vœu a été exaucé. En France, le roi Louis le Pieux, fils de Charlemagne, impose de fêter les saints par décret, en 833 par un décret. Depuis, le 1er novembre est un jour férié. On ne travaille pas et les écoliers ne vont pas à l'école !

Un homme priant dans une église

Un hommage aux proches disparus

Il ne faut pas confondre la Toussaint et le jour des défunts ! Si le 1er novembre, les saint sont fêtés. Le lendemain, les Français prient pour leurs proches disparus. C'est pourquoi ils se rendent au cimetière pour se recueillir sur les tombes et déposer des chrysanthèmes. Cette tradition dépasse le cadre de la religion. Pourtant, c'est bien au sein de l’Église qu'elle trouve son origine. En 998, le monastère bénédictin de Cluny instaure la commémoration de tous les frères défunts le 2 novembre. La pratique s'étend ensuite dans tout le clergé, puis parmi la population. Et, au XIIIe siècle, l’Église inscrit ce jour dans son calendrier universel. Mais, contrairement à la Toussaint, le jour des morts n'est ni un jour férié ni une célébration religieuse.

Chrysanthèmes

Au Mexique, une fête haute en couleur

Au Mexique, on célèbre le jour des défunts ("Día de los Muertos" en espagnol), les 1er et 2 novembre. Mais, là-bas, la tristesse et le recueillement cèdent le pas à la fête. La mort est tournée en dérision. Cette tradition, née à l'époque précolombienne, est typique de la culture mexicaine. Dans chaque maison est installé un autel, décoré avec des objets ayant appartenu aux défunts. Des offrandes y sont déposées : des têtes de mort en sucre, le traditionnel pain de los muertos ou des plats appréciés par les disparus. Les familles nettoient les tombes, les décorent avec des fleurs et des bougies, et mangent parfois près d'elles. Les Mexicains s'offrent aussi des objets traditionnels ou des friandises en forme de squelette ou de tête de mort. Et dans les rues, il n'est pas rare de croiser des personnes grimées en en momies ou en morts-vivants.

Une famille mexicaine pendant le Día de los Muertos

Halloween, une fête devenue la fête des enfants

Fête d’origine celte, Halloween a lieu tous les ans le 31 octobre. Halloween vient de l’expression anglaise "All Hallows Eve", qui signifie "le soir de tous les saints", c'est-à-dire la veille de la Toussaint, le 31 octobre. Logique que s se déroulent le même week-end ! A l'origine, Halloween était une fête celtique en l’honneur du dieu païen Samain (dieu de la mort). Cette nuit-là, selon la légende, les fantômes des morts rendaient visite aux vivants. Aussi, les villageois déposaient des offrandes devant leurs portes pour apaiser les esprits... Après la vague d'immigration irlandaise aux États-Unis, Halloween s'est implanté outre-atlantique avec succès. Aujourd'hui, des deux côtés de l'Atlantique, les enfants « s’amusent » à se faire peur. Le soir d'Halloween, ils passent de maison en maison et pour demander des bonbons en disant "Trick or Treat ?" ("Des bonbons ou des sorts ?").

Enfants déguisés le jour d'Halloween

Illustrations :

Vitrail d'une église représentant Jésus et les saints © Pixabay

Chrétien priant dans une église

Petits enfants pendant la fête d'Halloween © Freepik

Une famille mexicaine pendant le Día de los Muertos © Flickr

Chrysanthèmes © Flickr

Enfants déguisés le jour d'Halloween © Freepik

À lire aussi

Ann-Patricia Pitois Article mis à jour le