Quand j'étais chez mon père

Comptine de l'Auvergne pour apprendre les secrets d'une région et de nouveaux métier comme le "pastouriau". 

  • 5 - 8
    âge
comptine Quand j'étais chez mon père

Les paroles de la comptine Quand j'étais chez mon père

Quand j'étais chez mon père
Apprenti pastouriau
Il m'a mis dans les landes pour garder les troupiaux
Troupiaux, troupiaux, je n'en avais guère
Troupiaux, troupiaux, je n'en avais biaux
Mais je n'en avais guère
Je n'avais qu'trois agneaux
Et le loup de la plaine m'a mangé le plus beau
Troupiaux, troupiaux, je n'en avais guère
Troupiaux, troupiaux, je n'en avais biaux
Il était si vorace
N'a laissé que la piau
Et la queue de la bête pour mettre à mon chapiau
Troupiaux, troupiaux, je n'en avais guère
Troupiaux, troupiaux, je n'en avais biaux
Mais des os d'la pauvr' bête
Me suis fait un flûtiau
Pour jouer à la fête, à la fête au hamiau
Troupiaux, troupiaux, je n'en avais guère
Troupiaux, troupiaux, je n'en avais biaux
F'rai danser le village
Dessous le grand ormiau
Jeun's et vieux, fous et sages, les pieds dans leurs sabots
Troupiaux, troupiaux, je n'en avais guère
Troupiaux, troupiaux, je n'en avais biaux

http://www.momes.net/comptines/animaux-de-la-ferme/musique/troupiau.mid

À lire aussi

La rédaction de Mômes.net Article mis à jour le