Elle dessine les Pokémon en version humaine

Cette artiste en fauteuil roulant s'est lancée le défi de dessiner les Pokémon transformés en humains et c'est superbe !

Pokémon version humaine par endifi
©endifi

Voilà plus de 20 ans que les Pokémon existent et ils ne cessent d'être source d'inspiration pour les artistes qui adaptent les créatures en fonction de leurs envies. C'est le cas de l'artiste Chey connue sous les pseudonymes Endifi ou Frosty qui les a imaginé en version humaine.

Atteinte d'une maladie osseuse appelée ostéogenèse imparfaite, qui détériore ses os, elle est contrainte de se déplacer en fauteuil roulant. Passionnée par le dessin et par les Pokémon depuis la petite enfance, elle s'est lancée le défi d'allier ses deux passions. Influencée par un artiste "Pokégijinka", elle a voulu dessiner ses propres gijinkas, signifiant donner des traits humanisants à un animal, une planète, un objet...
Ainsi est né son projet Pokémon gijinka : "Mes objectifs pour ce projet sont d'être divers, de raconter des histoires avec ces personnages, de ne pas me limiter aux idées, et de m'amuser tout simplement. La plupart de mes gijinkas ont tendance à être des personnes différentes parce que je veux construire et fabriquer un monde créatif pour eux, même si je ne fais que dessiner un personnage. Je leur donne même des noms personnels juste pour les humaniser davantage parce que quand j'étais enfant, je surnommais toujours mes Pokémon. J'ai déjà terminé le Kanto Dex et j'ai presque fini le Johto Dex. Et en m'engageant dans cette voie, j'ai non seulement amélioré mes compétences en matière de création de personnages, mais aussi ma propre personne. J'aimerais donc vous présenter les gijinkas de départ des deux groupes que j'ai réalisés et quelques autres gijinkas Poké sur lesquels j'ai travaillé."

Voici une sélection des Pokémon gijinka de l'artiste Chey, pour en découvrir plus, rendez-vous sur son compte Intagram.

À lire aussi

AstridM Article publié le