Le jardinier qui cultivait des livres

L'histoire d'une enfant solitaire qui fait irruption dans la vie d'un jardinier peu ordinaire, cultivateur de livres. 

  • 5 - 8
    âge
Le jardinier qui cultivait des livres

Titre du livre: Le jardinier qui cultivait des livres

Auteur: Nadine Poirier

Illustrateur: Claude K. Dubois

Éditeur: Editions d'eux

Prix du livre: 13€

Auteur du conte : Nadine Poirier

Nadine Poirier raconte ici, avec des mots tendres et choisis, une rencontre entre un jardinier et une jeune fille. Lui, seul, à cultiver des livres.

Elle, seule, sans parents.

Leur rencontre changera leur vie à tout jamais. Et d’une certaine façon, la façon de regarder des lecteurs.

Illustré avec tendresse par la grande Claude K. Dubois, ce livre se veut un éloge à la paternité et à la lecture. Si les deux étaient liés?

 

Notre avis

Un livre est un refuge qui peut être extrêmement solitaire. Une porte ouverte vers un monde qui n’est accessible qu’à celui qui l’a écrit ou à ceux qui le lisent. Mais ces deux mondes peuvent-ils se comprendre, s’aimer, se rencontrer et s’enrichir ? Cet album très poétique décrit avec beaucoup de délicatesse la rencontre entre ces deux solitudes, entre ces deux mondes, entre une petite orpheline et un homme qui voue sa vie aux livres. Une rencontre qui évoque avec tendresse celle du futur papa avec son enfant, incluant toutes les craintes que cela peut engendrer. Saurai-je l’accueillir comme il faut, l’aimer comme il faut, le protéger comme il faut, l’accompagner comme il faut… ? Quand l’évidence de la paternité n’a besoin que d’une petite étincelle pour éclater au grand jour. D’ailleurs, ne serait-ce pas l’enfant qui fait le père plutôt que l’inverse ? Amour des livres, amour de la vie, amour paternel, amour de partager et de transmettre… cet album jeunesse n’est qu’amour à tous points de vue et les illustrations de Claude K. Dubois y ajoutent une tendresse et une délicatesse infinie. Une bien jolie façon de nous rappeler que les livres sont essentiels à la vie et que la vie est essentielle aux livres.

À lire aussi

Till the cat Article publié le