Momes, le site des activités pour enfants !

Interview : retour sur l'enfance de Lorie à l'occasion de ses 20 ans de carrière

20 ans après son premier single, Lorie répond aux questions de Momes.net et nous raconte son enfance. Découvrez qui était Laure Pester sur les bancs de l'école avant de devenir Lorie sur scène. 

Lorie fête ses 20 ans de carrière

Eh oui, le premier album de Lorie "Près de toi" est sorti en 2001...Cela fait déjà 20 ans que la mélodie de "Je serai (ta meilleure amie)" existe et nous la connaissons encore par cœur ! Pour l'occasion, Momes.net lui a posé quelques questions.

Alors que la chanteuse n'avait que 19 ans lors de son premier single, elle revient aujourd'hui sur les anecdotes de son enfance, la rencontre avec sa meilleure amie ou encore ses folies capillaires. 

Interview avec Lorie

Mômes : Quel type d'enfant étais-tu à l'école ?

Lorie : J'étais sportive parce que j'ai commencé le patinage quand j'avais 6 ans donc, à l'école, j'étais toujours la première quand on faisait du sport. Je courais plus vite que les garçons et, à la récréation, je jouais souvent au foot avec eux plutôt que de papoter avec les filles.

Mômes : Justement, tu jouais à quoi dans la cour de récréation ?

Lorie : À plein de choses. Je jouais à l'élastique, au foot, aux billes, à chat... On faisait plein de trucs, c'était cool !

Mômes : Quel vêtement de ton enfance tu ne remettrais pour rien au monde ? 

Lorie : La cagoule ! Qui pique, bien sûr. 

Mômes : Et dans tes clips, il y a des choix vestimentaires que tu regrettes aujourd'hui ? 

Lorie : C'était plutôt au niveau des coiffures...niveau coiffure, je crois que j'ai la palme d'or ! [Rires] J'ai fait des trucs...parfois je regarde et je me demande "mais pourquoi j'ai fait ça ?".

Mais je sais très bien pourquoi je l'ai fait : je faisais des paris avec mon coiffeur. Il me disait "t'es pas cap" alors je répondais "Quoi, je suis pas cap ? Bah vas-y on fait une télé, je suis coiffée comme ci et tu me coupes les cheveux comme ça." J'avoue, c'était pas forcément toujours une bonne idée, mais bon, on s'est bien marrés en tout cas !

Mômes : Peux-tu nous chanter une musique qui te rappelle ton enfance ?

Lorie : [Paroles du générique d'Arnold et Willy]

Personne dans la vie ne choisit sa couleur,
L'important, c'est d'écouter son cœur.

Et après je ne sais plus les paroles mais c'est pas grave. [rires] C'était Arnold et Willy !

Mômes : Peux-tu nous raconter ta rencontre avec la meilleure amie dont tu parles dans la chanson ? Êtes-vous toujours en contact ?

Lorie : On s'est rencontrées au collège, je venais de changer d'établissement pour rentrer en sport-étude. Il y avait des gymnastes, des patineurs etc...et Mialy, elle, ne faisait pas de sport mais faisait partie de cette classe là. C'est comme ça qu'on s'est connues, on était dans la même classe en 5ème. 

Bien sûr qu'on est toujours en contact ! On s'envoie des textos, on se fait des petites soirées, des petites bouffes, parfois c'est même elle qui garde ma fille quand je n'ai personne pour s'occuper d'elle. 

Mômes : Te souviens-tu de la première fois où tu es passée à la télé ?

Lorie : Oh oui, je m'en rappelle. J'avais une grosse choucroute sur la tête, j'étais habillée en bleu et orange, je crois, un truc très flashy ! J'avais pris des danseuses du gymnase d'à-côté, justement, pour faire la choré avec moi. Je passais à la télé, je chantais ma chanson...un moment inoubliable, vraiment.

Mômes : Si tu pouvais donner un conseil ou faire passer un message aux enfants, qu'est-ce que tu leur dirais ?

Lorie : Je vais leur dire un truc mais pas pour plus tard, pour maintenant : amusez-vous, éclatez-vous ! Vivez cette insouciante, cette insolence. [L'enfance] c'est un moment dans lequel on ne retombe pas quand on vieillit. En tant qu'enfant, vous n'avez pas à vous soucier du lendemain. Vivez, vivez, vivez !

Mômes : Qu'est-ce que ça fait de savoir que les personnes qui t'interviewent aujourd'hui connaissent toutes tes chansons par cœur ?

Lorie : Eh bah là, tu te dis que tu as pris un bon coup de vieux, ma vieille ! [rires] Merci.

A lire aussi