Vidéo - Replay - Mômes Part en Live - dessous de tasse/verre animaux en feutrine

Vous avez loupé l'émission Mômes Part en Live ? Pas de problème, retrouvez le replay. Cette semaine, en guise de cadeaux pour la fête des grands-mères ou tout autre membre de la famille, nous vous proposons un tuto très mignon pour réaliser des dessous de tasse ou dessous de verre. Ceux que nous vous présentons dans cette vidéo sont imaginés à l'effigie des petits animaux de la forêt : renard, raton laveur ou faon.

Comme chaque mercredi à 14h30, sur Facebook, retrouvez Till the Cat dans l'émission Mômes Part en Live. Si jamais vous avez loupé le live pas d'inquiétude, voici le replay. Cette semaine, nous vous proposons un bricolage pour réaliser des dessous de tasse appelés aussi dessous de verre, il s'agit du même usage et ceci conviendra pour l'un comme pour l'autre. 

Dans cette vidéo, vous trouverez trois gabarits pour créer des dessous de tasse/verre en forme de tête d'animal : un petit renard, un raton laveur ou bien encore un faon. Des petits animaux de la forêt imaginés simplement à partir de feutrine et de colle chaude. La base des trois dessous de tasse/verre est identique, il vous suffit ensuite de la customiser pour faire l'animal qu'aura choisi votre enfant.

L'avantage avec la feutrine, c'est qu'il s'agit d'une matière qui peut être lavée donc si votre colle est extra forte et que le dessous tasse/verre est sale, n'hésitez pas à le passer en machine. Pour plus de sécurité vous pouvez le mettre à part de votre linge, à l'intérieur d'un filet de lavage.

Alors, ces petits dessous de tasse/verre en forme d'animaux de la forêt ne sont-ils pas trop cute ? C'est Mamie qui va craquer si l'enfant lui offre. Car oui, un dessous de tasse/verre est un cadeau idéal à l'occasion d'une fête familiale; pour Mamie, Papi, Maman ou Papa, tout le monde a le droit à son dessous de tasse/verre. À vous et aux enfants de réaliser le dessous de tasse/verre qui fera plaisir à l'heureux élu.

Mômes Part en Live, l'émission du mercredi, à 14h30, sur notre page Facebook.

 

A lire aussi